Fait divers : L’explosion d’une grenade dans une famille fait un mort et des blessés à Lola

0
196

On en sait  un peu plus sur l’explosion d’une grenade défensive dans une famille militaire,  faisant un mort et quatre blessés,  dont un grièvement. Toutes les victimes  ont été admises  à l’hôpital  régional de N’Zérékoré.

Le colonel  Diallo Ousmane, commandant de la compagnie d’infanterie de Lola, interrogé par notre reporter sur ce drame, précise que les faits se sont produits  samedi.  « C’est un cas très tragique malheureusement. Il y a longtemps les autorités militaires  ont toujours dit, que ça soit les militaires en activité ou les retraités,  tout ce qui est arsenal militaire,  armes ou explosifs,  de les réintégrer dans les garnisons. Mais ce cas  c’est celui d’un ex-combattant  qui a refusé volontairement de rendre son arsenal militaire, pourtant  ils ont été avertis, lui il n’a pas obtempéré », a-t-il déploré.

 « J’ai autorisé la gendarmerie de continuer à mener les enquêtes. L’enfant qui est âgé d’une quinzaine  d’années est introuvable  et son père le commandant Sinepolo Sangaré  est à Doromou, dans la sous-préfecture de NZoo.  Et j’ai ordonné à la gendarmerie de le faire venir.  Et cette affaire ne restera pas impunie, et il faut que cela serve d’exemple  à tout le monde », a-t-il juré.

Avant d’ajouter « lors du prochain payement  des pensionnaires, j’ai préconisé  de ne pas commencer la paie,  sauf après 4 heures de temps,  pour revenir sur les instructions qui ont été données par les autorités  de rendre tous les arsenaux militaires au camp. Car l’état-major a toujours dit aux anciens et militaires en action  de rendre  les arsenaux militaires  au camp au niveau de l’officier de l’armement », dit-il.

Joint  ce matin par notre reporter, le directeur de l’hôpital régional de N’Zérékoré, Dr Kaba Keita  a révélé que ‘’la femme a rendu l’âme hier nuit,  dans la salle d’opération,  suite au saignement  et  son fils est au soin intensif,  au service d’urgence.  Quant  aux  trois autres personnes, elles seraient hors de danger’’.

Aux dernières nouvelles, le  présumé auteur de l’explosion  de la grenade a été arrêté par la gendarmerie. Il s’agit d’un adolescent de 15 ans. Il se trouverait dans les locaux de la gendarmerie de Lola en ce moment.

La défunte Aminata Sylla était la présidente  de l’association des femmes  des militaires à Lola.

Elle est l’épouse d’un lieutenant. L’adolescent serait venu chez elle avec la grenade, pour jouer avec ses enfants. C’est alors qu’ils l’ont dégoupillée et s’en est suivie l’explosion. C’est ainsi que les blessés ont été évacués à N’Zérékoré pour recevoir les soins.