voir Plus
    dimanche, 11 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Fait divers  : Un taxi-motard survit à une fusillade  à Sannoun dans Labé

    Le drame  s’est produit  dans la soirée du dimanche 31 janvier  aux abords de la sous-préfecture de Sannoun, située à l’est de la commune urbaine de Labé. Mamadou Baillo Diallo, jeune taxi-motard a été fusillé par son passager Mamadou Cellou Diallo, qui s’est ensuite emparé de sa moto, avant d’être intercepté et copieusement tabassé à la suite d’une étroite collaboration entre syndicat taxi-moto et citoyens de ladite localité, a-t-on appris sur place.

    Thierno Abdourahmane Diallo, le secrétaire général du syndicat des taxis moto CNTG (confédération nationale des travailleurs de Guinée) de Labé tente de revenir sur le film de cette attaque : « au fait le jeune est venu déplacer le taxi-motard afin que celui-ci l’accompagne à un mariage à Koubia. Ils sont convenus d’un prix pour un aller retour. Maintenant, un peu après Sannoun, le passager a demandé au taxi-motard de se garer, afin qu’il fume une cigarette. Après, ce besoin il a fait sortir un pistolet de fabrication locale et a directement tiré sur le taxi-motard au niveau de la poitrine. Heureusement le cœur n’a pas été touché. C’est ainsi que le taxi-motard a pris la fuite pour aller chercher de l’aide. Confiant que le taxi-motard ne survivra pas, le malfaiteur a pris la moto pour se retourner vers Sannoun. Le taxi motard a aussitôt appelé et son patron et le syndicat que nous sommes, pour nous tenir informer alors que sa voix était déjà cassée », entame le syndicaliste.

    Dans la même lancée, le secrétaire général du syndicat Taxi-moto Labé explique comment le bandit a été mis aux arrêts. « C’est ainsi qu’ils nous ont décrit le malfaiteur et la moto volée. Donc, on a appelé le syndicat de Sannoun pour leur  demander de se mettre à la tâche. Maintenant après 40 à 50 minutes, le syndicat de Sannoun nous a fait part de l’identification d’un suspect. De fil en aiguille, il s’est avéré que c’est bel et bien la même personne. Entre temps la population s’est mobilisée et le bandit a été copieusement tabassé. Entre-temps, la victime a été évacuée d’abord au centre de santé de Sannoun, avant de rejoindre l’hôpital régional de Labé.

    Suite aux multiples coups qu’on lui a administrés, le malfaiteur a aussi été conduit à l’hôpital avant de rejoindre la police centrale de Labé. Et selon le médecin traitant, leurs vies (assaillant et victime) ne sont plus en danger.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE