Faranah : Les grandes promesses de Cellou Dalein Diallo à sa ville de première fonction

0
788

Faranah, c’est là où Cellou Dalein a travaillé pour la première fois après sa sortie de l’université. Venu là pour battre campagne à l’occasion de la présidentielle du 18 octobre prochain, Cellou Dalein a rappelé les chances qu’il a eues d’être désigné comme celui qui doit lire le discours de bienvenue du président français Valéry Giscard en 1978 alors qu’il n’avait que 26 ans. Il était le directeur de Cercom, sa première fonction. Mais depuis, Cellou a gravi tous les échelons de Directeur à Premier ministre. Pour le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), tout cela grâce, dit-il, aux bénédictions dont il a bénéficié des sages de Faranah.

Une fois élu président, Cellou Dalein promet de reconstruire l’usine de transformation du manioc: « Je sais que vous avez décidé de d’élire président de la République. Pour vous, je vais réhabiliter l’usine de Gali, pour que la production de manioc soit transformée et que dans cette transformation, les jeunes de Faranah trouvent du travail. Je vais soutenir des entreprises privées pour qu’ils construisent ici d’autres usines pour transformer le riz padi en riz net. Je vais aménager et bitumer la route Faranah- Dabola-Dinguiraye et je vais faire en sorte que la route Faranah-Mamou soit praticable en toute saison, qu’on puisse rouler à 80, à 100km/heure sans risque de faire un accident. Lorsque je vais être votre président, je serai digne de votre confiance et je répondrai à vos besoins. »

L’autre promesse faite par Cellou Dalein à la ville de Faranah, c’est de faire de l’ISAV, une université de référence : « Je ferai en sorte que l’université de Faranah soit une université de référence en Afrique de l’Ouest avec de l’internet haut débit, avec des jumelages des grandes universités américaines et européennes meilleures en Afrique. Je construirai des écoles professionnelles modernes pour une formation de qualité qui permettra aux citoyens d’avoir des emplois décents. »