Faranah : les populations étaient dans la rue ce vendredi pour exiger la libération de Mohamed Touré

0
2080

Ils étaient plusieurs milliers de manifestants essentiellement des jeunes à avoir battu le macadam dans la commune urbaine de Faranah le vendredi 4 janvier pour réclamer la libération de Mohamed Touré, le Secrétaire général du PDG-RDA et fils du président Ahmed Sékou Touré et son épouse Denise Cross Touré en détention dans l’Etat de Texas, aux Etats-Unis.

Cette imposante marche pacifique qui est partie de la résidence privée de feu Amara Touré (le frère aîné de feu Sékou Touré, ndlr) en passant  par les quartiers Mosquée, Tonkolonko 1 et 2, le grand rond-point de la ville et la villa Andrée, la résidence privée du couple présidentiel SékouTouré à Faranah, a pris fin au siège de la préfecture, précisément au pied de la grande statue de l’éléphant, symbole du parti PDG-RDA.

Arborant des T-Shirts blancs, frappés de l’effigie du couple Mohamed Touré et munis de pancartes et de banderoles sur lesquelles étaient inscrits de nombreux slogans (‘’libérez le couple Touré!’’ ;  ‘’La séquestration et l’esclavage ne sauront être l’identité de la lignée Touré’’), ces manifestants, tout au long de leur marche, réclamaient la libération et justice pour le fils de l’ancien président et son épouse.

S’exprimant sur les raisons de sa participation à cette manifestation, un marcheur a déclaré ceci à Guinéenews : « nous sommes sortis ce matin pour montrer à la face du monde que nous voulons la libération du couple Touré (Mohamed Touré et son épouse Denise Cross Touré). Les enfants de Faranah, les femmes, les jeunes, nous ne sommes pas d’accord que Mohamed Touré et son épouse soient devant derrière les barreaux pour des accusations de travail forcé. La séquestration et l’esclavage ne sauront être l’identité de la lignée Touré…»
Quant à la porte-parole du collectif Doussou Mara, elle a tenu d’abord à faire un rappel historique des faits avant de réclamer la libération du couple Touré.

« Dans le courant du mois d’avril 2018, nous avons appris avec stupéfaction par voie de presse l’interpellation du camarade Mohamed Touré, Secrétaire général du parti démocratique de Guinée de la révolution démocratique africaine (PDG-RDA) et de son épouse Denise Cross Touré, aux États-Unis. Depuis des déclarations ont été faites de part et d’autre en vue d’informer clairement l’opinion nationale et internationale sur le motif réel de l’interpellation du couple Touré. Au regard des faits, notre collectif a été lancé officiellement le 28 septembre 2018 en vue de pouvoir marquer notre solidarité au couple Touré dans cette épreuve difficile. Dans cette optique, le collectif ‘’ibérez le couple Touré de Faranah’’ invite toutes les filles et tous les fils de Faranah à la tenue de ce carnaval de solidarité pendant la journée de ce vendredi 4 janvier 2019 qui coïncide à l’ouverture du procès de notre frère, fils, camarade Mohamed Touré et de son épouse Denise Cross Touré. C’est cet appel que nous avons lancé aux filles et fils de Faranah au nom de la solidarité révolutionnaire et patriotique et à tous les amis, collaborateurs, camarades et frères de lutte vivant à Faranah à se joindre au collectif pour marquer cette journée de solidarité vis à vis du couple Touré qui, en réalité, est et demeure pour nous l’échantillon dignement représentatif dans le noble combat de la liberté et de la dignité en faveur des peuples épris de justice et de liberté. ‘’Justice pour le couple Touré’’ », a déclaré la porte-parole du collectif ‘’Libérez le couple Touré’’.

Il faut par ailleurs rappeler que Mohamed Touré et sa femme Denise Cross Touré sont accusés par la justice fédérale américaine d’avoir ‘’asservi’’ une jeune femme dans la banlieue de Fort Worth Texas durant plusieurs années.