Farengna/Boffa : le poste de santé manque de personnel et de médicaments

0
358

Le district de Farengna est situé à trente huit kilomètres de la commune urbaine de Boffa. Aujourd’hui, ce district est confronté à des difficultés sanitaires : manque de médicaments, de frigo pour la conservation des vaccins et de personnel. Et pourtant ce poste de santé, il y a quelques années, assumait sa mission de prise en charge des premiers soins. Les malades qui s’y rendent ont du mal à se soigner. Désormais,  le centre de santé ne dispose que des produits antipaludéens.

Pire, ce poste de santé n’a qu’un seul agent avec des équipements vétustes et un lit. Et tenez-vous bien ! Ce seul infirmier peut observer un mois d’absence. Pour la dotation en médicaments et du personnel, le président du district demande de l’aide : « On a besoin du soutien de la part des ressortissants, du gouvernement et des personnes de bonne volonté. Mais surtout, le Ministre de la santé. Quand on a un malade ici, c’est la souffrance pour nous de l’évacuer à l’hôpital  préfectoral de Boffa compte tenu de l’état de la route…»

Pour Alpha Soumah, agent communautaire de ce district, les citoyens de Farengna souffrent. Parfois on peut envoyer un malade et qu’on ne trouve pas un soignant surtout les femmes en état de famille.

 Le constat révèle que dans toutes les sous-préfectures de Boffa, la situation reste la même. Tous les districts enclavés  manquent de personnel soignant.