FEGUICAN-2019 : Ce discours séduisant de la ministre de l’agriculture au Canada

avril 29, 2019 3:14

Comme annoncé dans l’une de nos éditions précédentes, le forum économique Guinée-Canada (FEGUICAN) organisé par l’association des Guinéens du Canada (AGC) et qui a eu lieu à Longueil, Québec, les 25, 26 et 27 avril 2019, a mobilisé des centaines d’investisseurs potentiels canadien et québécois. Tel est le constat fait par votre quotidien électronique Guinéenews© qui était au cœur de cet événement.

Lire : Forum économique Guinée-Canada : des panels de hauts niveaux – un franc succès pour la 1ère journée

Placé sous le thème, « la Guinée, un potentiel, y investisseur, un atout », ce forum a mobilisé une pléiade de personnalités venues des secteurs minier, agricole, énergétique, éducatif et des nouvelles technologies de la communication et de la communication.

Nous vous livrons l’allocution de Mariama Camara, ministre de l’agriculture qui a flatté les réformes agricoles de la Guinée et les secteurs dans lesquels il faut investir dans le domaine. Lisez !

Madame la Mairesse de Longueil ;

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement guinéens, ici présents ;

Excellence monsieur l’Ambassadeur de Guinée au Canada ;

Madame la Présidente de l’Association des Guinéens du Canada ;

Distingués participants à ce premier Forum économique de la Guinée au Canada ;

Honorables invités ;

C’est un grand honneur pour moi, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE, au nom du Gouvernement guinéen et à mon nom personnel de vous remercier d’avoir rehaussé de votre présence ce premier Forum économique de la Guinée au Canada.

Placé sous le thème : « La Guinée, un potentiel, y investir, un atout », ce Forum, organisé par l’Association des Guinéens du Canada et l’Ambassade de Guinée, se tient dans un contexte marqué par la volonté de transformation structurelle de notre économie et d’accélération de l’émergence de la Guinée, portée par Son Excellence Monsieur le Président de la République.

Les efforts du Gouvernement pour créer un environnement économique favorable et l’organisation avec succès de la Réunion du Groupe Consultatif sur le Plan National de Développement Économique et Social de la Guinée, (PNDES 2016-2020), en novembre 2017 à Paris, découlent de cette nouvelle dynamique.

Mesdames et Messieurs,

Le secteur Agricole est l’un des secteurs qui offrent le plus d’opportunités pour accélérer la croissance économique de la Guinée. C’est pourquoi, le Gouvernement guinéen l’a placé au centre de ses priorités de développement et ambitionne de faire de la Guinée une Puissance Agricole Emergente à l’horizon 2030.

Compte tenu du vaste inventaire des potentialités agro-écologiques, pastorales et halieutiques et de son caractère fortement inclusif, il est le premier contributeur à la création de richesse du pays avec une contribution de 21% au produit intérieur brut (PIB).

Grâce aux initiatives du Président de la République, aux efforts du Gouvernement et à l’accompagnement de nos Partenaires Techniques et Financiers, le monde rural a bénéficié, depuis 2011, d’une attention accrue qui lui a permis d’atteindre des résultats significatifs :

Dans le secteur agricole, la mise à disposition des intrants à des prix subventionnés, les programmes de désenclavement des zones de production et d’aménagement hydro agricole, l’intensification des cultures vivrières, la relance des cultures de rente et d’exportation, entre autres, ainsi que la mécanisation progressive des opérations culturales et l’installation des rizeries et des unités de transformation concourent progressivement à l’amélioration de la compétitivité de nos produits et à un début de modernisation de notre agriculture.

Pourtant, le secteur agricole de la Guinée demeure encoresous-exploité avec moins de 5% des terres arables cultivées et de nombreuses contraintes liées à la faiblesse des capacités financières, techniques, et institutionnelles révélées par les diagnostics sectoriels.

Lire aussi : FEGUICAN-2019 : Gabriel Curtis vante les réformes pour booster les investissements massifs en Guinée

Mesdames et Messieurs,

Pour poursuivre et accentuer cette dynamique, il nous revient à présent de consolider les acquis en renforçant la confiance des investisseurs privés et de toutes les parties prenantes au développement des secteurs agricole, agro-écologique, forestier, pastorale et halieutique, de présenter les opportunités et de capter des investissements pour cessecteurs.

J’espère ardemment que ce Forum Economique de la Guinée au Canada servira de vitrine aux opérateurs qui ont fait le déplacement, encouragera l’entreprenariat des jeunes et des femmes, favorisera des partenariats et des opportunités d’affaires entre canadiens et guinéens et incitera à investir en Guinée pour améliorer la productivité, accroitre la production vivrière et les cultures de rente, dynamiser la transformation, la commercialisation et l’exportation de nos produits.

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais terminer mon propos par ces mots de Son Excellence le Professeur Alpha Condé, Président de la République de Guinée.

« La Guinée a l’énergie de l’émergence. Son avenir économique est incomparable parce que son économie est diversifiée : un potentiel hydroélectrique inédit sur le continent africain, une agro-industrie prometteuse et une population qui se caractérise par sa jeunesse. Je tiens à remercier les investisseurs et les bailleurs qui nous font confiance aujourd’hui : la Guinée leur garantit un développement qui profitera non seulement à toute la population guinéenne, mais également à toute la grande région de l’Afrique de l’Ouest »   (fin de citation).

Merci aux organisateurs, aux autorités du Canada et à toutes les bonnes volontés qui ont rendu possible ce Forum économique de la Guinée au Canada.  

Je vous remercie