FEGUIFOOT – FFF : un projet ambitieux et de belles perspectives pour la Guinée

0
575

Invités par la Fédération Française de Football (FFF) pour le tirage au sort du 8e mondial féminin de football qui aura lieu en France du 7 juin au 7 juillet 2019 en France, le président de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), Antonio Souaré et son 1er vice-président Amadou Diaby sont à Paris depuis 48 heures, a appris Guineenews© de source officielle. Avant cet événement qui mobilisera tous les grands acteurs du football mondial, les deux responsables fédéraux guinéens travaillent inlassablement avec la direction technique française de football sur l’exécution et l’application de la convention de partenariat qui lie les deux associations nationales depuis quelques mois. Même s’ils se sont rencontrés aujourd’hui à la Fédération Française de Football, Antonio Souaré et son homologue français, Noël Le Graët auront un tête-à-tête de plusieurs heures après la cérémonie du tirage au sort.

Ce jeudi 6 décembre, Antonio Souaré et Amadou Diaby ont longuement discuté et échangé avec le chef de cabinet du président de la Fédération Française de Football, Kenny Jean Marie et le DTN (directeur technique national) adjoint français chargé des relations institutionnelles et internationales, Ludovic Debru.

À la fin des travaux, la FFF a annoncé l’envoie à Conakry de quatre (4) techniciens dans les semaines à venir qui s’occuperont de la formation des éducateurs guinéens. « Vu que nous avons pris l’engagement ferme de poser les vrais jalons pour le développement du football à la base, nous voulons aller un peu plus vite mais sûrement avec nos partenaires français. La détection se poursuit en Guinée avec le directeur technique national et son adjoint. Dans quelques mois, ils nous présenteront les 75 jeunes hommes et femmes qu’ils ont retenus pour intégrer le centre technique de Nongo », a déclaré Antonio Souaré à Guineenews©.

« La Fédération Française de Football qui est devenue une école pour beaucoup d’associations nationales veut nous aider et nous n’allons pas rater cette opportunité. Comme nous suivons l’actualité, récemment nous avons constaté que la FFF a reçu le directeur technique de la Fédération Irlandaise de Football qui était venu prendre des informations sur les méthodes de travail de la DTN française en matière de formation des entraineurs et des joueurs. C’est de la même manière que nous voulons profiter de la cuisine française. Le football guinéen en a besoin pour se développer. Le partenariat que nous avons signé avec la France va nous permettre de réaliser plein de projets. Aujourd’hui, nous avons discuté sur certaines choses d’une extrême importance mais pour le moment nous préférons mettre un embargo dessus », nous a confié le vice-président de la Fédération Guinéenne de Football, Amadou Diaby.

Avant d’assister au tirage au sort de la Coupe du monde féminine, Antonio Souaré et Amadou Diaby recevront au siège de la Fédération Française de Football ce vendredi 7 décembre des chefs d’entreprises français qui viennent faire des propositions par rapport à la réalisation des infrastructures sportives en Guinée.