Fête 8 mars: le ministre Somparé communie avec les femmes de Boké    

mars 8, 2019 5:40

A l’instar de leurs sœurs des autres régions de la Guinée et du monde entier, les femmes de la région administrative de Boké ont commémoré  vendredi 8 mars, la fête internationale des femmes dont le thème central retenu pour cette année est «Autonomisation de la femme guinéenne, quel bilan de 2010 à nos jours ?».

C’est le ministre de l’Information et de la Communication, Amara Somparé qui a présidé les festivités. En présence des autorités régionales, préfectorales et communales de Boké.

La cérémonie a commencé par la visite des stands où sont exposés et vendus des produits agricoles locaux fabriqués par des femmes. Une occasion pour elles   de prouver aux autorités leur engagement à pratiquer des activités génératrices de revenus.

« Nous sommes résolument engagées dans le  processus développement des produits agricoles locaux dans le but de promouvoir le leadership féminin pour participer au développement socioéconomique de  notre  région’’, a fait remarquer Mama Yéressa, la porte-parole du groupement agricole, dénommé Kaoupiné.

Au  nom des femmes de Boké, Mariama Kompo a sollicité auprès du gouvernement guinéen le renforcement des capacités opérationnelles des femmes en techniques culturales et l’octroi des unités de transformation des produits agricoles locaux en vue d’encourager l’entrepreneuriat féminin à la base.

Visiblement satisfait, le gouverneur de la région, le général Siba Séverin Lohalamou, a loué des efforts du gouvernement en faveur des femmes avant d’indiquer que le chemin à parcourir est encore trop long.

Après la remise des satisfécits aux personnes de bonne volonté qui accompagnent les femmes pour leur épanouissement, le ministre de la Communication a exprimé sa joie d’avoir présidé cette fête en compagnie des femmes de Boké. Pour lui,  la femme est le baromètre du développement dont il faut accompagner pour son épanouissement.

« Je remercie le président du Conseil d’Administration de la SMB pour son soutien inconditionnel allant dans le sens du pouvoir économique des femmes de ma ville natale. J’invite toutes les femmes de Boké, à renforcer l’unité et la paix »,  s’est réjoui le ministre Somparé.

En plus des autorités régionale, préfectorale, communale, on notait la présence des responsables des Projets, ONG et entreprises minières, des représentants des organisations de la Société Civile, des groupements de femmes,  des associations de jeunesse, des confessions religieuses  ainsi que   des artistes.