Fête de fin d’année : environ 4 500 policiers déployés à Conakry et ses environnants  

476

En prélude aux festivités de fin d’année, la Direction générale de la police nationale a annoncé ce jeudi 24 décembre le déploiement d’environ 4 500 policiers pour le grand Conakry.  C’est le Directeur adjoint de la communication du ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, Commandant Mory Kaba qui a fait l’annonce dans un communiqué.

Il a déclaré que dans le cadre de sa mission régalienne de sécurisation des personnes et de leurs biens, la direction générale de la police nationale, à l’approche des festivités de fin d’année notamment les 24, 25 et 31 décembre 2020 et le 1er janvier 2021 a envisagé plusieurs mesures dont entre autres : «Assurer la canalisation pour la fluidité de la circulation, maintenir l’ordre sur les voies publiques, surveiller et assurer les lieux de prière et regroupement de personnes, effectuer des patrouilles pédestres et motorisées, appliquer et faire appliquer les mesures d’urgence sanitaires. Pour le grand Conakry, environs 4 500 policiers sont déployés pour assurer la sécurité des personnes et des biens durant ces moments de réjouissance et de prière».

Pour l’accomplissement de toutes ces missions, il a laissé comprendre que la direction générale de la police nationale, en plus des consignes, a donné des orientations à l’ensemble des services tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays que chacun en ce qui le concerne établit des plans d’action visant à atteindre des objectifs qui leur a été assignés. «En conséquence, la direction générale de la police nationale invite les citoyens à respecter le droit des autres en vue de faciliter aux services de police l’accomplissement de leurs missions qui a pour objectif zéro accident», a-t-il dit.

Dans un autre communiqué, Commandant Mory Kaba a rappelé que les usagers de la route et particulièrement les conducteurs de motos, conformément à la réglementation en la matière, le conducteur et un seul passager seront autorisés à circuler à compter de ce jour 24 décembre 2020. «Tout contrevenant à cette mesure verra sa moto immobilisée et confisquée jusqu’à nouvel ordre», a-t-il précisé.

 

Facebook Comments