Fête de l’Aïd El Kébir : le ministre du Budget réagit au sermon du grand Imam

0
287

Le ministre du Budget était l’un des rares membres du gouvernement Kassory à avoir accompli son obligation religieuse ce vendredi 31 juillet au centre islamique de Donka où la prière a été officiée par le premier imam de Conakry, El Hadj Mamadou Saliou Camara, a-t-on constaté.

Interrogé au sortir de la prière, le ministre Ismaël Dioubaté s’est exprimé le sermon du religieux qui était axé sur le respect des règles barrières et l’unité nationale.

« Nous devons continuer à être plus sérieux en respectant les mesures barrières édictées par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS). Il ne faut pas que nous croyons que la maladie, bien qu’elle soit en train d’être maitrisée, n’est pas encore boutée hors de notre pays. L’imam a appelé à l’unité nationale, à la concorde nationale et à la paix, des vertus sont chères au président de la République Alpha Condé qui ne cesse de prôner l’unité nationale entre les Guinéens et le tout dans un développement harmonieux. Nous devons être rigoureux. Il y a des pays qui avaient une tendance baissière mais à cause de l’indiscipline, ils étaient obligés de réconfiner leurs populations. On doit continuer à se protéger en portant les masques, en se lavant les mains et en respectant la distanciation sociale. Il y a des malades aujourd’hui qui sont dans les quartiers qui refusent de se déclarer. Ce n’est pas une maladie honteuse, les remèdes sont connus. Le président de la République a fait venir des médecins cubains pour appuyer l’équipe médicale locale afin d’éradiquer cette maladie », a confié en substance le ministre du Budget.

Lire vidéo: