Fête de l’indépendance à Boké : le gouverneur appelle les Guinéens à « une maturité politique »

0
1231

La population de Boké a commémoré dans la matinée du mercredi, 2 octobre 2019, dans une ambiance festive, l’An 61 de l’accession de la République de Guinée à sa souveraineté nationale. Une occasion qui a permis aux autorités locales de Boké, d’appeler les populations locales à l’unité nationale et à une maturité politique pour le bon déroulement des prochaines échéances électorales.

Pour le gouverneur de Boké, le général de brigade, Siba Severain Lohalamou : « Chacun de nous devra faire preuve de maturité, de patriotisme, d’honnêteté pour le bon déroulement des futures échéances électorales en Guinée. »

 « Pour la survie, la prospérité et le progrès de la nation guinéenne, chaque guinéen doit dresser le bilan de ses actes pour projeter l’avenir », affirme le gouverneur. Précisant que les routes, l’eau, l’électricité et l’emploi des jeunes ne tombent pas du ciel.

Le gouverneur a ensuite exprimé ses préoccupations par rapport à l’immigration clandestine dans sa circonscription administrative, à l’exploitation minière à ciel ouvert et à la dégradation de l’environnement induisant les changements climatiques.

C’est pourquoi, il a invité la population de Boké à coordonner les efforts pour soutenir l’initiative présidentielle dans le cadre du reboisement et l’aménagement des plaines agricoles à travers le pays.

Présent à la cérémonie, le ministre de l’Information et de la Communication s’est réjoui de la mobilisation des populations avant de les inviter à l’unité nationale. Il a surtout salué l’élan du patriotisme et d’engagement de la jeunesse qui, selon lui, doit s’unir pour libérer Boké du sous-développement et de la pauvreté.

Amara Somparé a également exhorté ses compatriotes à l’union sacrée, au dialogue, à la cohésion sociale, à l’entente pour booster le développement à la base.

« Notre indépendance mérite d’être sécurisée pour attirer les investisseurs étrangers vers la Guinée », a rappelé le maire de la Commune urbaine de Boké,  Mamadouba Tawel Camara avant de plaider auprès du président de la République, Alpha Condé, pour la mise à disposition des fonds de développement local (FODEL) pour dit-il, faciliter le développement des collectivités.

La cérémonie a pris fin par un imposant carnaval et le dépôt des gerbes de fleurs à la place des martyrs par les autorités locales.