Fête du 08 mars : Alpha Condé réitère sa volonté de changer la constitution devant les femmes

0
361
C’est sous un soleil de plomb que le chef de l’Etat Alpha Condé s’est adressé aux femmes guinéennes sur l’esplanade du palais du peuple en marge de la journée internationale des droits de la femme célébrée chaque 08 mars à travers le monde. Dès sa prise de parole, Alpha Condé a annoncé aux femmes que la constitution est train d’être changée pour entre autres améliorer leur bien-être.

« Cette année la fête du 08 mars est célébrée dans un un contexte particulier car nous voulons que la Guinée soit à l’avant-garde des pays africains qui font la promotion de la femme. C’est pourquoi dans la nouvelle constitution, nous avons non seulement prévu la parité mais l’interdiction des mutilations génitales féminines, contre l’excision et les mariages forcés. Le mariage c’est d’abord un choix libre, c’est ce que nous voulons pour les femmes de Guinée. Nous ne voulons plus qu’on oblige nos filles à se marier, nous ne voulons plus que les femmes soient frappées, donc tout ce qui se fera contre les femmes, nous allons nous opposer. C’est l’objectif de la nouvelle constitution. Ils sont en train de déformer mais nous nous savons où nous allons » a déclaré le président Alpha Condé.

Il a aussi saisi l’occasion pour vanter le mérite d’une dame nommée Mahawa Sylla,  qui dit-il, a été la première à être promue au grade de général au sein de l’armée guinéenne.
« Pour la première fois dans l’histoire de la Guinée,  une femme est promue Général. Il s’agit de Mahawa Sylla qui a fait l’école de guerre en Chine, elle a servi avec honneur les troupes des Nations-Unies en Côte d’Ivoire, aujourd’hui elle est secrétaire générale du comité national de la défense » déclaré Alpha Condé.