Fête du 8 mars : MTN-Guinée au-delà du commercial, pose des actes humanitaire  

0
1056

A la faveur de la célébration de la journée internationale des droits de femmes le 8 mars,  la société téléphonique MTN-Guinée a mis cette fête à profit pour organiser, ce lundi 9 mars dans ses locaux à Almamya à Kaloum, une opération de collecte de sang. La cérémonie a été suivie par des remises de cadeaux aux femmes de l’entreprise, a-t-on constaté sur place.

Très touché par cette action humanitaire, celle de sauver la vie, le Dr Mamadou Saidou Diallo, chargé du prélèvement au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) dira ceci : « c’est un réel plaisir pour nous d’être invités par la société téléphonique MTN-Guinée pour une opération de collecte de sang. Je rappelle que ce n’est pas une première, l’entreprise nous a toujours invités à venir recueillir le sang pour les citoyens malades. Dans nos différents hôpitaux à Conakry, tout comme à l’intérieur pays, nous perdons assez de malades par manque de sang. Si la société MTN-Guinée a pris l’initiative pour nous inviter à collecter du sang en faveur des malades, nous ferons que la remercier hautement pour cette action qui nous va droit au cœur», a-t-il expliqué.

Poursuivant, Dr. Diallo a invité toutes les emprises, toutes les associations et tous les citoyens à accepter de donner le sang. «Il n’est pas compliqué. On ne donne pas du sang pour mourir mais plus, c’est pour sauver une vie. Cela n’a pas de prix, c’est purement volontaire», a-t-il rappelé.

D’après lui, ces poches de sang sont données de façon anonyme pour ceux qui sont dans les besoins.

Interrogé sur les raisons de cette action humanitaire du MTN-Guinée,  N’fa Siaka Keita, le directeur des Ressources Humaines dira qu’il s’agit de venir au secours des citoyens malades qui se trouvent dans le besoin de sang sans exclusion.

«Nous sommes dans la journée internationale des droits de femmes. La société MTN-Guinée et ses braves dames ont estimé marquer cet évènement festif à travers les opérations de don de sang. L’objectif est clair, nous avons remarqué que dans notre communauté et partout ailleurs, c’est la femme qui donne la vie. Nous avons pensé qu’il y a beaucoup parmi elles qui meurent en donnant la vie par manque de sang. L’initiative a été prise par le personnel du MTN-Guinée. Nous avons eu des engagements avec la Direction nationale du Centre National de Transfusion Sanguine pour s’inscrire cette action dans la durée pour sauver des vies», a-t-il fait savoir.

Parmi les donneurs du sang, figure Diariou Cissé qui affirme qu’il s’agit d’être au service de la nation. «Nous avons décidé de faire une collecte de sang pour les malades, les accidentés et tous ceux qui se trouvent dans le besoin. Cette action humanitaire s’inscrit dans le cadre de la fête internationale des femmes. Nous avons voulu être au service de la nation. C’est un don de soi parce que tout le monde peut se retrouver malade ou un membre de la famille ou encore un proche. Nous n’avons pas été contraints, c’est une activité volontaire, c’est nous-mêmes qui l’avons initiée. Nous voulons donner l’exemple aux autres entreprises pour qu’elles emboîtent le pas. Parce que la problématique du don de sang est difficile surtout  quand t’as un malade sous la main qui se trouve dans le besoin», a-t-elle indiqué.