Fête tournante à Kindia : les autorités effectuent une visite sur les sites

0
182

Dans le cadre de la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance nationale de la Guinée prévue en 2020 à Kindia, les autorités ont effectué une visite sur les sites. Elles se réjouissent de l’évolution des travaux engagés par le gouvernement guinéen.

Lancés en mai 2019, les chantiers des huit infrastructures que bénéficient la ville de Kindia évoluent normalement au grand bonheur de la population locale. Bien que satisfaites de ces chantiers en cours de réalisations, les autorités sollicitent auprès du président de la République une augmentation du nombre d’infrastructures pour le bien des citoyens.

« Aujourd’hui, on s’en réjouit pour le moment par rapport à l’évolution de ces travaux qui sont en train d’être exécutés sur le terrain à la satisfaction des citoyens. Ce que nous voyons sous nos yeux, ce n’est qu’une première étape. Ce qui veut dire que cela continuera. Nous demandons une doléance au chef de l’Etat d’augmenter le nombre
d’infrastructures surtout économiques et de jeunesse
 », a déclaré N’fa Ansoumane Touré, le préfet de Kindia.

Selon le directeur de la société nationale d’aménagement et de promotion immobilière de Guinée, les infrastructures sont en train d’être construites avec des briques en terre stabilisée ; une technologie que les Sud-africains ont envoyé en Guinée et dont beaucoup de jeunes guinéens sont aujourd’hui formés dans le cadre de la pose de ces briques et de sa production.

Pour Boubacar Kéita, ces briques sont beaucoup plus économiques que celles que nous utilisons. « De nos jours, on peut estimer l’évolution des travaux de construction des infrastructures à 90% de leur réalisation dans la région. La particularité de Kindia, c’est que nous sommes en train d’exécuter les projets de la fête tournante de l’indépendance de notre pays à l’aide des briques en terre stabilisée qui est une technologie à laquelle
croit fondamentalement le Président Alpha Condé. C’est dans ce sens, on a donc pensé qu’on pouvait procéder à leur mise en œuvre dans la région de Kindia. Je puis vous assurer que Kindia possède des matériaux de construction de la terre rouge de très haute qualité. Les briques en terre stabilisée sont très écologiques, sont esthétiques et sont moins chères. On a un ratio de 30% d’économie en moyenne par rapport aux briques en ciment dur. Cela est avantagé pour un pays en voie de développement
», explique l’ingénieur.

A Kindia, plus de 500 emplois directs sont créés depuis le lancement des travaux de ces infrastructures et plus de mille emplois attendus dès le démarrage de la 2ème phase qui va bientôt être lancée, affirme-t-on.

« Nous, en tant que structure préfectorale, tous les jeunes qui ont travaillé dans les différents chantiers sont issus de cette fédération. La réalisation de ces infrastructures a permis aux jeunes d’avoir des formations à travers cette nouvelle technologie de brique
en terre stabilisée. Donc, nous saluons cette initiative du Président de la République qui a donné de l’emploi direct à plus de 500 jeunes de la préfecture. Dans notre fédération, on a des organisations  d’autopromotion c’est-à-dire des groupements de BTP, un consortium
d’entreprises qui est composée de 34 entreprises qui sont en train de travailler avec la SONAPI dont nous remercions cette collaboration
»,  a indiqué Ousmane Sylla, président de la fédération préfectorale des artisans de Kindia.