Fêtes de fin d’année à Kankan : un corps mixte mis en place pour réguler la circulation

décembre 31, 2018 4:42

L’humanité s’apprête à célébrer ce lundi 31 décembre la Saint-Sylvestre et le 1er janvier 2019. En prélude à ces festivités, les autorités locales de Kankan ont pris des dispositions, nous dit-on, pour limiter sinon éviter les risques d’accidents de la route souvent à l’origine de graves blessures et même de morts d’homme.

A cet effet, les autorités locales en l’occurrence le préfet Aziz Diop en rapport avec les principaux responsables des services de sécurité élargis à la 3ème région militaire, envisagent de déployer des agents pour contenir toute velléité ou attitude accidentogène à partir d’aujourd’hui 31 décembre jusqu’au 1er janvier.

« Avec ce dispositif, nous comptons faire en sorte que les populations de Kankan, particulièrement les jeunes, puissent célébrer la Saint-Sylvestre et le nouvel an en sécurité. Et donc, une fête avec zéro accident. Pour cela, un dispositif mixte composé de policiers et de gendarmes sera déployé dès 19 heures TU jusqu’au petit matin dans les principaux carrefours et artères de la ville pour non seulement veiller sur la mobilité des gens mais aussi amener les détenteurs d’engins roulant à limiter les vitesses », a indiqué Aziz Diop.

En plus de ce dispositif mixte, des agents mobiles seraient aussi déployés pour sillonner les boites de nuits et autres débits de boisson alcoolisée afin de parer à tout débordement sur ces lieux de réjouissance, a ajouté le préfet de Kankan.

En attendant, les festivités de la Saint-Sylvestre et du nouvel an se préparent tant bien que mal à Kankan. Des excès notamment dans la circulation chez les jeunes gens ne sont pas à écarter lors de ces festivités avec surtout la consommation des stupéfiants (Alcool et drogues).

Avec un effectif assez réduit d’agents des services de sécurité à Kankan, il reste à savoir si ces mesures pourraient endiguer sinon limiter ces excès de vitesse souvent à l’origine d’accidents graves avec à la clé, des blessés et des morts.