Fichier électoral: La commissaire Djenabou Touré dresse un état des lieux plutôt optimiste

0
653
Djénabou Touré, CENI

La conférence de presse animée ce mardi par la commission électorale nationale  indépendante (CENI) a été une occasion pour l’institution de dire sa part de vérité sur le processus. Dressant au passage un état des lieux plutôt optimisme du fichier électoral, pourtant  décrié et rejeté par l’opposition et les commissaires issus de ses rangs.

A tout seigneur tout honneur, comme le dit l’adage, c’est donc la directrice du département fichier électoral qui a développé cette partie devant la presse.

Mme Djenabou Touré a fait l’état des lieux sur l’assainissement en cours du fichier qui comporte 215 262 anomalies, révèle-t-elle.

Et de décliner la liste des circonscriptions qui regorgent de plus d’anomalies aux constats de la CENI. Selon ce classement, c’est Dalaba qui comporterait le plus grand  nombre avec 7321 cas. Viennent ensuite les circonscriptions de Boffa avec 4458 cas, Gaoual 2326, Dubreka 2000. Suivies de Dixinn, Ratoma, Kankan… qui en compte dans l’ordre de « 1000 cas », selon ses propres termes.

Auparavant, la directrice du département fichier est revenue sur la constitution du fichier qui est un processus, explique-elle.

Répondant ainsi aux critiques  émises par « méconnaissance », dit-elle. Y compris celles des 7 commissaires issus de l’opposition que le président de la CENI présente comme des débutants, concernant la maîtrise du processus électoral.