Fièvre Lassa : les 68 contacts de Mamou sortis de surveillance

0
1342

A la suite du décès d’un jeune atteint de fièvre Lassa à Mamou le 29 janvier dernier, 68 personnes contacts identifiées étaient suivies  par le centre de traitement épidémiologique de l’hôpital de Mamou.  Après la période d’incubation de 21 jours, tous les contacts de Mamou sont sortis de la surveillance sous laquelle ils ont été placés, a-t-on appris des autorités sanitaires.

Dr Mariama Kankalabé Diallo, directrice préfectorale de la santé de Mamou confirme cette information et en précisant que tous les contacts sont sortis de surveillance. «Aucun d’eux n’a présenté de symptôme. Nos équipes suivaient certains à domicile et d’autres à l’hôpital », a-t-elle affirmé.

La circonscription des cas suspects et leur suivi constant ont permis à l’équipe préfectorale d’alerte et de riposte aux épidémies dans la région de suivre l’évolution de la maladie à virus de Lassa pour ainsi éviter sa propagation dans tout le pays.

Cette maladie hémorragique virale est transmise à l’homme par l’entremise des rongeurs (petites souris) à travers les fluides corporels (sang, urine et selles).