Fin des opérations de vote à Kankan : Certaines urnes transportées au bloc administratif de la préfecture pour leur dépouillement  

0
215
Après une journée électorale sans incidents majeurs notifiés dans la commune urbaine de Kankan, c’est l’étape du dépouillement qui vient de débuter.
Mais dès après la fermeture des bureaux de vote, un fait inédit s’est invité dans le processus.
Selon des témoins, des agents de l’USSEL à bord d’un pickup auraient fait irruption dans certains bureaux de vote des quariers Bordo Hamdalaye (Mobile) et Missira ; emportant ainsi avec eux, les urnes vers le bloc administratif de la préfecture pour leur dépouillement, apprend-on.
Pour le moment, aucune information officielle n’est disponible à ce sujet. Mais du côté de l’opposition, l’information est confirmée.
Des responsables locaux de l’UFDG notamment accusent le pouvoir à travers les autorités locales, de vouloir a tout prix falsifier les résultats des urnes en leur faveur.
En attendant d’en savoir sur les raisons de cette opération de transfèrement des urnes des quartiers Missira, Hamdalaye Bordo (Mobil) vers le bloc administratif de la préfecture de Kankan, les dépouillement se poursuivent au clair des lampes torches à défaut d’électricité.
Dans les prochaines heures, les yeux seront tournés vers le siège de la CEPI (Commission Électorale Préfectorale Indépendante) de Kankan sis au quartier Morioulen pour la centralisation des résultats.