Finaliste d’un concours sous-régional de bandes dessinées, Mamadou Bailo Diallo sollicite le vote de ses compatriotes

674

Mamadou Bailo Diallo est le candidat de la Guinée à un prestigieux concours sous-régional de bandes dessinées. Ce jeune de la vingtaine, attesté en Communication à l’ISIC de Kountia, est infographe et caricaturiste auprès du journaliste Youssouf Ben Oscar Barry.

Il a été sélectionné au terme d’un concours qu’il a remporté au niveau national alors qu’il était en compétition avec une trentaine de concurrents. « Les aventures de Tunga et Taga ». C’est l’intitulé de l’ouvrage de six pages qui lui a valu cette place. Il s’agit d’un récit qui  met en scène deux jeunes qui sont très d’accord, mais dont la perception diverge autour d’un seul point : l’idée de rester sur place et réussir, alors que l’autre pense que l’Eldorado se trouve à l’autre rive de la Méditerranée.

Tunga qui rêve de partir finira par réaliser son penchant, puisqu’il prendra un taxi pour le Mali avant de rallier la Lybie. Puis, tenter de traverser la Méditerranée. Mais son rêve va vite se transformer en cauchemar lorsque le navire le transportant chavirera en pleine mer. Heureusement, Tunga sera repêché par des secouristes, mais il croupira dans les geôles lybiennes avant qu’on ne décide de son rapatriement dans son pays d’origine, la Guisembie.

Pendant ce temps, son ami Taga qui était resté au pays, excellait désormais dans le BTP et avait fini par fonder sa propre entreprise de construction. Venu dans un avion affrété à cet effet, Tunga débarque à l’aéroport et appelle Taga pour qu’il vienne l’y chercher.

Quelques minutes après, les deux amis se retrouvent. Et Tunga ne se gêne pas de relater sa mésaventure à Taga qui a pourtant tout fait pour le dissuader quant à son projet d’aventure. Par la suite, Tunga viendra occuper le poste de directeur au sein de l’entreprise de son ami Taga.

En prenant part à ce concours, le défi majeur de Mamadou Bailo Diallo est d’offrir le prestigieux titre à la Guinée. D’où  son invite à l’endroit de ses compatriotes à qui il demande de voter pour lui. Notamment sur la page Tunga & Taga sur Facebook et sur Instagram. Car, celui des candidats de Guinée, du Sénégal ou de la Gambie qui aura plus de likes, de commentaires et de partages, sera l’heureux gagnant.

A en croire le jeune caricaturiste, il a été invité sur ce projet par une amie qui l’aurait identifié sur une page dénommée La Guinée mon avenir. « Et dès que j’ai vu, je me suis dit que c’est une bonne chose, même si je n’ai pas assez de temps pour les dessins. Et cette histoire, je ne l’ai pas préconçue. L’inspiration est venue au fur et à mesure que je dessinais et mettais les bulles », confie celui qui déclare prendre part à ce concours dans l’espoir de le remporter, parce que croyant fermement à ses potentialités.