Financement du PNDES: environ 3,5 milliards Usd déjà mobilisés par la Guinée depuis 2016 (ministre)

mars 11, 2019 2:49

Dans le cadre de la série de communications sur les acquis du gouvernement dans les différents secteurs, la ministre du Plan et du Développement Economique, Mama Kanny Diallo a présenté ce lundi 11 mars à la presse, le bilan et les perspectives de son département.

La cheffe du département a axé son intervention sur les réalisations faites par son département en matière de gestion et de développement. Ces acquis portent, entre autres, sur l’amélioration de la gouvernance et de la production statistique, la mobilisation accrue des ressources, l’inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté.

Dans son intervention, la ministre du Plan a indiqué que l’une des priorités assignées à son département, est  l’élaboration du Plan National du Développement Economique et Social qui,  aligné sur l’agenda 2023 de l’Union Africaine, « constitue le cadre fédérateur unique de toutes les actions de développement sur la période 2016-2020». Parlant de la mobilisation des ressources, la ministre a annoncé qu’un montant d’environ 3,5 milliards de dollars américains a été mobilisé de 2016 à nos jours pour la mise œuvre du PNDES. Ce montant inclut les financements chinois mais ne comprend pas, précise-t-elle, les financements des autres bailleurs bilatéraux, les financements privés et les partenariats publics et privés.

En termes d’engagements, la ministre du Plan souligne: «il est à noter que la Guinée a enregistré dans le courant de l’année 2018, un début de concrétisation des annonces faites à la réunion du Groupe Consultatif par la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD). Ainsi, à travers son cadre de partenariat pays, la Banque Mondiale a mis à la disposition de la Guinée une enveloppe de 1, 5 milliards de dollars américains sur la période 2018-2023. Tandis que la BAD a alloué, elle, à la Guinée un montant s’élevant à 371 millions de dollars américain pour la période 2018-2022 » dira-t-elle en substance.

S’exprimant sur les retombées du PNDES, Mama Kanny  Diallo, s’appuyant sur les données de l’Institut National de la Statistique, a déclaré que grâce à la mise en œuvre du PNDES le produit Intérieur Brut (PIB) a progressé en termes réels de 10,8 % en 2016  à 13,4 % en 2017. Un résultat qui est bien au-delà des prévisions, a-t-elle remarqué. «Les perspectives pour 2018, en attendant les chiffres définitifs, sont également bonnes. Si cette tendance est maintenue, le pari d’un taux de croissance à deux chiffres serait gagné sur toute la période couverte par le PNDES», a-t-elle annoncé.

Parmi les autres réalisations effectuées par le département du Plan et du Développement Economiques dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance et de la production statistique, Kanny Diallo a cité, entre autres performances, la révision de base de calcul du produit intérieur brut, la cinquième enquête démographique et de santé, l’enquête nationale sur les infrastructures socio-économique de base, le démarrage de l’enquête harmonisée sur les conditions de vies des ménages (enquête sur la pauvreté).