Fini, l’édition 2018 des Jeux universitaires de Guinée, les organisateurs dressent le bilan

0
448

Entamée le 21 avril dernier avec 32 équipes universitaires issues des séries filles et garçons, la quatrième édition des Jeux universitaires de Guinée est arrivée à terme le weekend dernier, à Conakry.

C’était à l’issue d’une double confrontation qui a mis aux prises l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry et l’institut des Mines et de la Géologie en série hommes, et l’Ecole Supérieure du Tourisme et de l’Hôtellerie et l’équipe du Centre universitaire de Kindia en série filles.

Dans cette dernière catégorie, c’est l’Ecole Supérieure du Tourisme et de l’Hôtellerie qui s’est imposée sur son homologue de Kindia sur le score sans appel de 4 buts à 0. Au même moment, en série hommes, l’Université Gamal Abdel Nasser s’est imposée (2 – 1) face à l’Institut des Mines et de la Géologie de Boké.

Selon les organisateurs, l’édition de 2018 se particularise par des innovations qui lui ont été apportées. Notamment, la formation des cadres et techniciens de la Direction nationale du sport universitaire sur plusieurs modules, la formation également des journalistes sur le reportage sportif avec le géant du micro Philippe Doucet de la chaine de télévision Canal+.

En termes de perspectives pour la cinquième édition prévue en 2019, le ministre Abdoulaye Yéro Baldé par la voix de son Directeur national du sport universitaire, Maurice Togba Haba, annonce le retour dans la compétition de plusieurs autres disciplines sportives comme le basketball, l’athlétisme et le volleyball.