FNDC : Badra Koné et 7 autres placés sous mandat de dépôt, leur procès attendu pour bientôt

0
665

Arrêtés dimanche dernier, le secrétaire général de la jeunesse de l’Union des Forces Républicaines (UFR) Badra Koné et sept autres personnes ont été placés sous mandat de dépôt ce mardi à la suite de leur passage au parquet du tribunal de première instance de Mafanco.

Selon Me Pépé Antoine Lama, un des avocats de ces membres du Front National pour la Défense de la Constitution, leur procès pourrait s’ouvrir ce mercredi 16 octobre. Le procureur de la République de Mafanco, Soriba Manet, a confirmé à Guinéenews que Badra et autres sont placés sous mandat de dépôt. Cependant, il n’a pas été précis sur l’ouverture de leur procès. « Demain ou pas, leur procès c’est dans les jours à venir. De toutes les façons, les audiences du tribunal vont reprendre dès demain (les activités des tribunaux sont paralysés depuis lundi à cause des manifs du FNDC) », a-t-il indiqué.

Il faut signaler que les huit membres du FNDC sont poursuivis sur la base de l’article 546 du code pénal relatif  aux manœuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles graves à l’ordre public.

Il faut aussi rappeler que huit autres membres du FNDC ont été placés sous mandat de dépôt lundi et leur procès s’ouvre ce mercredi 16 octobre.