FNDC : de retour à N’Zérékoré, Fassou Goumou réitère son opposition au changement constitutionnel

0
235

Devant une foule fortement mobilisée pour son accueil, ce samedi 8 février dans l’après-midi, Fassou Goumou, de retour à N’Zérékoré, après ses déboires avec les autorités, a réitéré son opposition à tout projet de changement constitutionnel. Cet ancien membre influent du RPG arc-en-ciel affiche ainsi sa détermination à ne pas céder, malgré toute la pression dont il continue de faire l’objet de la part du pouvoir, depuis son refus d’adhérer à la réforme de la constitution.

Fassou Goumou a été accueilli par une file de véhicules et d’engins à deux roues, au niveau du pont Diani, à 40 kilomètres de la capitale forestière.

Cette procession a poursuivi son chemin jusqu’au niveau du rondpoint du gouvernorat de N’Zérékoré, où une barricade avait été érigée, pour empêcher la foule de passer.

Des unités de la gendarmerie présentes sur les lieux ont fait usage de gaz lacrymogène, pour disperser la foule qui se dirigeait pourtant de façon pacifique vers la résidence de Fassou. Cela a entrainé la débandade dans les rangs de la foule.

Mais les militants déterminés, ont  accompagné leur leader jusqu’à son domicile où parents et amis étaient au déjà sur place.

Prenant la parole à cette occasion,  Fassou Goumou a dit en substance: « je suis très content de vous et je réitère mon engagement pour l’union de la forêt et mon opposition à toute modification de la nouvelle constitution.  Je ne vais jamais vous trahir ».

A noter que Fassou Goumou, opérateur économique et membre du FNDC avait été enlevé à son domicile vendredi dernier par la police, sur le motif d’une enquête ouverte suite à la découverte du corps d’un de ses travailleurs. Celui-ci a été retrouvé pendu au bout d’une corde.

Il sera ensuite transféré nuitamment à Conakry, où il fut logé dans un commissariat, avant d’être libéré suite au tollé suscité par cet enlèvement arbitraire.