Fodé Kerfalla Camara, secrétaire général de la Cour des comptes : « On a un problème d’effectif »

avril 21, 2019 2:16

Mercredi 17 avril, en marge de la toute première cérémonie de prestation de serment de comptables principaux en Guinée, le secrétaire général de la Cour des comptes Fodé Kerfalla Camara est revenu sur le fonctionnement de son institution créée en 2013 sur la base de la Constitution.

Le secrétaire général a admis qu’il y a eu du retard dans l’installation des 13 comptables principaux. Un retard dépendant de celui qu’ont connu les préalables à la cérémonie de prestation de serment. Au-delà de ces retards, le secrétaire général a aussi admis que la Cour n’est pas à date prête à fonctionner pleinement. En cause, quelques problèmes d’effectif. « On manque l’effectif suffisant pour démarrer. Cependant, le peu qui est là essaye de réaliser ce qui est à sa portée », a indiqué Fodé Kerfalla Camara.

Parlant de l’effectif, il a signalé  que les  33 magistrats qui devraient composer cette juridiction de jugement des finances publiques ne sont pas encore au complet. Autres membres non encore nommés : les 10 auditeurs, les 2 conseillers référendaires, le remplaçant d’un conseiller maître décédé et 20 assistants vérificateurs. « Comme vous pouvez vous en rendre compte, la Cour des comptes abrite un bâtiment privé, ce qui pose des problèmes. Et nous sommes limités dans cet espace. Ce qui fait que la Cour a un problème d’effectif pour démarrer…Nous avons besoin que ces dispositions complémentaires soient prises très rapidement en compte pour que la Cour des comptes prenne son envol », a indiqué Fodé Kerfalla Camara.