Fodé Oussou sur la réouverture des lieux de culte : « Il n’y a aucune logique dans cette décision »

0
696

La décision du gouvernement de rouvrir les lieux de culte uniquement pour les vendredis et les dimanches ne passe pas chez l’opposant Fodé Oussou Fofana, le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Et il a tenu à l’exprimer à Guinéenews©.

« Il n’y a aucune logique dans cette décision. On devrait rouvrir pour tous les jours et demander aux gens de respecter les mesures barrières, notamment respecter la distanciation sociale, se laver les mains et prendre les températures avant d’entrer dans les lieux de culte. Mais on ne peut pas dire qu’on rouvre pour seulement les vendredis et dimanches qui sont d’ordinaire des jours où il y a de grands rassemblements dans les mosquées et les églises. Le monde sera tel qu’il ne sera pas facile de respecter ces mesures barrières », estime Fodé Oussou Fofana. « Il faut que le gouvernement accepte d’ouvrir les lieux de culte pour que les gens aillent prier pour la fin de l’épidémie. Nous sommes dans un pays à 99% de croyants. La prière est donc importante », a dit Fodé Oussou Fofana.

Au lendemain d’une grande manifestation en faveur d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé, le vice-président de l’UFDG ne comprend pas que la réouverture des lieux de culte ne soit que partielle. « Le secrétaire général aux Affaires religieuses devrait d’abord condamner le rassemblement d’hier avant de prendre une telle décision. On a vu des jeunes gens en jaune en train de se promener sur des motos. Ils sont allés danser à Sékhoutouréya comme si de rien n’était. Et la police n’a rien fait contre ceux-là. C’est contre des fidèles qui priaient sur un corps à Sangoyah qu’elle (la police) a agi », a dénoncé Fodé Oussou.

Il propose au gouvernement de rouvrir les lieux de culte  pour tous les jours de la semaine et d’aider financièrement les mosquées et églises à faire des marquages rouges pour le respect de la distanciation sociale.