Foot féminin U17 : les sélectionneurs de la Guinée et de Guinée-Bissau réagissent

0
129

Après sa large victoire  face à la Guinée-Bissau  à la faveur des préliminaires  pour la course au  mondial Inde 2020,  le coach, Daouda Conté de la Guinée  a félicite ses joueuses et les encadreurs de clubs informels de football féminin. ‘’ Cette performance est venue de mes relations avec  les éducateurs des clubs informels  féminins.  Le temps de préparation étant très court  pour constituer une équipe nationale. J’ai sollicité  les amis éducateurs qui ont mis leurs joueuses à ma disposition  parmi  lesquelles  j’ai pris 25 pour  travailler. Je les félicite pour cette  complicité », s’est –il réjoui.

Par ailleurs, Daouda Conté justifie les défaillances enregistrées  dans le secteur défensif  par la perte de cinq (05) joueuses recalées à l’IRM (Imagerie par résonance magnétique) qui ,  selon lui, a chamboulé son schéma tactique.  Tout de même avant la manche retour,  Daouda Conté  compte  s’appuyer sur d’autres joueuses  qui devront passer  le test (IRM)  en vue d’intégrer l’effectif pour bien  voyager  en  Guinée Bissau en vue d’une qualification au tour suivant de cette épreuve .

De son côté, l’entraîneur,  Tania de la Guinée Bissau explique la cause de la défaite par la fatigue de ses athlètes. A en croire ses propos, son équipe est très jeune  qui de plus  n’a pas eu une bonne  préparation contrairement à la Guinée qui  a joué des matchs amicaux. ‘’ C’est aussi la faute à notre fédération qui n’a pas organisé un championnat de cette catégorie U17 .  Cependant, poursuit-il, ’’ je compte corriger les imperfections avant la manche retour pour faire un bon résultat, a-t-elle  conclu.