La Feguifoot fait peau neuve : Les internautes se prononcent !

0
222

La Feguifoot décidée à faire peau neuve a renouvelé l’encadrement technique des équipes nationales guinéennes après les mauvais résultats enregistrés. Le Français Didier Six est désormais épaulé par Kaba Diawara et Mandjou Diallo comme assistants. Son compatriote Éric Caballero est le préparateur physique alors que Kemoko Camara, ex goal keeper du Syli, est devenu entraîneur des gardiens. Dian Bobo Baldé est le nouveau coach des U20 et les U23 ont été confiés à Mory Fofana, méconnu du grand public. Soyez des acteurs des infos que vous consommez en vous s’exprimant librement sur les sujets concernant l’avenir de la nation guinéenne.

A cet effet, les internautes se sont exprimé sur les chances de réussite de cette nouvelle équipe mise en place pour redorer le blason du football guinéen. Guineenews© vous livre leurs réactions sur les chances de cette nouvelle équipe.

Thierno Bah : « C’est l’une des rares bonnes décisions prises par les dirigeants du football guinéen celle d’associer les anciens footballeurs pour non seulement apprendre le haut niveau pour le cas de Kaba Diawara et Kemoko, et pour Bobo Baldé de commencer par les jeunes. Vont-ils réussir  ? C’est une équation difficile à répondre et de l’objectif assigné. Mais je dirai que c’est un travail de longue haleine qui nécessite un travail de transparente dans la gestion de notre football aussi bien au niveau du ministère qu’à la FGF (fédération guinéenne de football). Au niveau sportif, le gros du boulot s’y trouve : les joueurs qui jouent dans des clubs de haut niveau. Avons-nous ces footballeurs en ce moment, je dirai non, comparer aux voisins sénégalais ou ivoiriens. Il faut chercher davantage à faire des centres de formation et exporter nos jeunes joueurs dans les centres de formation et clubs en Europe. C’est avec ça seulement qu’on s’en sortira comme les autres. Sinon, on irait à la CAN (coupe d’Afrique des Nations) et on sortira en quart de finale. »

Saloumba Cherif : « Je pense que ces réformes viennent à temps parce que nous avons besoin de restructurer notre football tout en faisant confiance en nous-mêmes. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Aujourd’hui, tout le monde est concentré sur l’équipe A avec toutes ses composantes (staff technique, joueurs, etc). L’objectif est d’un jour confié cette équipe aux entraîneurs guinéens qui ont fait preuve et qui ont des expériences pouvant nous aider dans les compétitions. En secondant Didier Six de deux de nos compatriotes et en confiant les catégories inférieures aux entraîneurs guinéens, je pense que cette stratégie est en marche pour qu’après Didier Six qu’on retrouve un Guinéen à la tête de l’équipe. Ces entraîneurs expatriés nous coûtent excessivement cher sur le plan financier et il est temps qu’on fasse confiance à nos compatriotes qui ont la qualification et l’expérience de faire le travail. »

Mane Aribot : « Notre probléme est plus profond, certes, on a besoin du changement mais ce qui est plus important c’est de mettre en place les infrastructures nécessaires pour le développement du foot guinéen, une meilleure communication entre la fédération et le ministère avec une vision claire du foot guinéen. Le foot n’est plus au hasard et spécialement pas dans la bouche. Au jour d’aujourd’hui, nos jeunes ne sont plus compétitifs dans le monde du foot comme les années passées parce que les autres nations ont mis en place les infrastructures nécessaires il y a des années pour avoir des équipes dignent du nom à tous les niveaux : cadet, junior et senior. A cause de ce manque d’infrastructures, nos joueurs n’ont pas de mental et plus……. qu’il faut pour compétir dans les grandes compétitions ou gagner les grands matches. Pour conclure, nos dirigeants doivent se réveiller, si on veut avoir des équipes dignent du 20eme siècle. »

Kabinet Fofana : « Relativement, je n’ai pas assez foi aux solutions d’urgence. Il faut durablement s’inscrire dans une approche programmatique qui parte de la base. Il faut partir des équipes inférieures pour bâtir une équipe Senior type et compétitive. Si toutefois, c’est cela l’objectif des récents aménagements au niveau des U20 et 23, on pourrait croire. Encore qu’il faut des politiques publiques assorties avec tout ce que cela suppose comme préalables et moyens. »

Arfamoussaya Macka Diaby : « Aller comme retour, la Fédération et le ministère des sports, restent et demeurent les problèmes du football guinéen. Quand ces deux entités changeront, il n’y a pas de doute, le football guinéen changera. Sinon, ils peuvent envoyer les meilleurs coaches du monde, nous aurons les mêmes résultats. »

Alhoussein Liné Fadiga : « C’est un souhait réalisé. Bientôt, toutes les équipes seront entre les mains des Guinéens. Didier Six ne sera pas là pour longtemps, les nôtres vont prendre de l’expérience et prendre la relève. Bonne chance ! »

Mar Lamou  : « À mon avis, le recrutement de Didier six est un échec pour l’équipe A. La fédé devrait arrêter de recruter ces coaches de seconde zone et enrôlé un coach de renommée internationale. Avec ce nouveau coach, je ne vois aucun espoir de changement positif dans cette équipe. Quant aux autres équipes des jeunes, c’est un challenge pour les nouveaux coaches nommés et ce serait une occasion pour eux de se faire voir au haut niveau. »

Mohamed Diegbe Conde : « On n’avait vraiment pas besoin de Didier Six. Le Guinéen est trop complexé sinon, un monsieur qui n’a pas entraîné pendant 5 ans, on le confie notre équipe nationale pourquoi ? Notre problème, c’est Antonio lui-même. Il ne peut pas nous dire qu’après Paul Put, on n’a pas un Guinéen qui pourra faire l’affaire. »

Mohamed Sikhé : « J’aurais bien aimé que la Feguifoot confie le Syli à un Guinéen. DS (Didier Six) n’a aucun crédit à l’international, aucun résultat, aucun trophée. Rien ! J’ai l’impression qu’il a été choisi par défaut, suite au retrait de candidats sérieux. Je ne m’attends donc pas à des résultats exceptionnels. Sceptique ! »

Mansa Guinee Kaba : « Mais il faut qu’on laisse les entraîneurs faire leurs sélections, sinon même si on amène Guardiola ou Kloop ça pourrait rien donner. Bonne chance à tous les nous nouveaux entraîneurs choisis par Feguifoot. »

Alpha Ousmane Camara : « Je ne suis pas du tout d’accord avec ce changement des entraîneurs et les membres, le problème se trouve à deux niveaux : la fédération et le ministère. Tant que les deux ne changent pas les attitudes de travailler, le ballon rond de la Guinée ne va pas évoluer. Je jure ! »

Ibrahima Diallo : « Je partage l’idée de faire confiance aux entraîneurs nationaux et ça permettra d’économiser un peu d’argent au lieu de payer plusieurs euros à des expatriés. Mais on attend l’audit de la CAN Égypte 2019. »

Sogo Sogo Valdo : « Chateaubriand : se donner un objectif dont on n’a pas les moyens est un crime. Il faut qu’on arrête à chaque CAN de faire croire aux gens que cette fois-ci c’est pour le Syli la coupe. Remporter une coupe d’Afrique ne se décrète pas, c’est un travail de longue haleine. Il faut des joueurs investis, disciplinés et professionnels. Il faut un encadrement de qualité. Après cette CAN complément ratée, avec des scandales de toute sorte, il était impossible de ne pas revoir les choses en profondeur. Alors, certains veulent voir les anciens du Syli prendre les choses en main. Mais la plupart n’ont pas de diplômes et pas d’expériences. On ne va pas nommer par affinité ou sentiment quand même. Je salue l’arrivée de Kaba Diawara et Bobo Baldé. Je leur souhaite bonne chance. »

Idealko Lumumba Patrice : « Merci de nous avoir donné la parole. A mon avis, faire confiance aux locaux s’ils sont formés et engagés est meilleur. Mais faire confiance aux locaux mal formés et à la quête du fric est plus grave qu’un écoulement du navire humanitaire. Revenons sur la question de la chance ! Je vois cette équipe guinéenne échouer comme toujours. Je m’explique : Une équipe est un travail de fond et non à la ramassée. Pour qu’une Nation soit capable de relever son défi, il faut qu’elle se mette au défi, c’est-à-dire, la construction d’une formation de base dans toutes les capitales régionales. Le développement n’a pas besoin du maraboutage ou fétiche. Il faut avoir des centres de formations académiques dignes de nom. Avoir des infrastructures adéquates et des ressources humaines conscientes pour se mettre au boulot. Il ne s’agit pas d’envoyer Pep ou Mourinho pour espérer une coupe d’Afrique des nations ou du monde, mais il faut que vous ayez les joueurs de qualités diverses et variées à tous les postes de l’équipe. Sans un travail de base, nous n’aurons que nos yeux pour pleurer comme toujours. »

Ibrahima Sory Sow : « D’abord, je félicite l’équipe entrante, j’accorde un bénéfice de doute à la nouvelle équipe. Si tous les moyens sont mis à leurs dispositions, ils vont s’en sortir. »

Discours Massandjé : « Vouloir calmer les préoccupations des amoureux du cuir rond et recycler du vieux par du neuf, ce n’est pas une révolution. Tant que le président de la Feguifoot ne fera pas son introspection, et ne reconnaîtra qu’il est autant fautif que le reste de la bande, je resterai sur ma faim. Ce qui est évident, qu’il s’est dérobé et n’a voulu rien reconnaître dans la catastrophe. Tu es chef, et un si gros bordel se passe dans ta maison en ta présence et tu rejettes toute la faute aux autres alors soit tu es cynique ou un gros lâche. Avis personnel, je crois qu’il devrait céder et démissionner c’est ce qui pourrait mieux faire pour le football de ce pays. Dian Bobo pouvait être suppléé par Salam par exemple, il faut donner la chance aux autres de réussir. On pouvait aussi proposer à Titi Camara un poste dans le staff technique du Sily A. Le problème dans notre pays, c’est la rancune chacun à un truc à reprocher à l’autre même si on te critique un moment, il faut faire avec et malgré tout faire appel au patriotisme des gens pour bosser pour la nation. Le futsal on nomme juste un coach, mais pas de moyens pour construire une salle ? Comment tout ceci sera financé alors que les L1 et L2 souffrent déjà du manque de financement et de sponsors. Ceux qui ont du fric pensent que le reste ne que des aigris et jaloux. Moi, je crois qu’il faut plus d’investissement dans le foot et qu’on ne laisse pas un seul gars vouloir avoir tout pour lui seul ; il y a des gens qui sont aussi capables de bien diriger l’institution. Mais comme il veut utiliser la traîtrise pour régner, il sautera à son tour, c’est une question de temps. »

Limo Conde : « C’est un excellent pas en avant mais il reste beaucoup de travail à faire. C’est révolu qu’une équipe nationale soit dirigée par un étranger. Si vous acceptez cela vous devrez accepter que la Guinée soit dirigée par un président étranger. Nous donnons toujours cette mauvaise image de nous : ‘’On n’est pas capable de nous diriger, de nous gérer, on a besoin de l’aide étrangère pour nous en sortir’’. Les choses doivent changer. Les fils dignes de ce pays sont capables, donner leurs les outils nécessaires, l’argent reste chez nous. »

Balde Thierno Ousmane : « Les problèmes du football guinéen restent et demeurent la fédération et le ministère en charge des sports et tant qu’il n’y a pas un changement significatif dans ces deux départements, rien ne changera. »

Almamy Toure : « Franchement, je reste sur ma faim en ce qui concerne ce changement. Je vois venir encore la pression d’en haut ».

Mar Lamou : « À mon avis, le recrutement de Didier six est un échec pour l’équipe A la fédé devrait arrêter de recruter ces coaches de seconde zone et enrôler un coach de renommée internationale. Avec ce nouveau coach, je ne vois aucun espoir de changement positif dans cette équipe. Quant aux autres équipes des jeunes, c’est un challenge pour les nouveaux coaches nommés et ce serait une occasion pour eux de se faire voir au haut niveau. »

Note de la rédaction 

Votre avis compte. Soyez des acteurs des infos que vous consommez en vous exprimant librement sur les sujets concernant l’avenir de la nation guinéenne. Vous aussi pourriez avoir la chance d’être publié sur le site de votre quotidien électronique. Il suffit d’aimer sa page Facebook en participant aux débats via le lien suivant : Guineenews officiel !