Forécariah : la traque des dealers par la police crée la panique au marché central

0
676

La matinée de ce mercredi 4 novembre fut très agitée au grand marché de la commune urbaine de Forécariah. En cause, la course-poursuite engagée entre les forces de l’ordre et des trafiquants de chanvre indien et des jeunes qui pratiquent des jeux de cartes.

« Lorsqu’ils sont venus, nous avons pensé que c’était une attaque ou une grève qui est déclenchée en ville. Nous avons paniqué en prenant la fuite tout en abandonnant nos marchandises derrière nous. Certaines commerçantes ont perdu de l’argent, des paniers d’huile rouge ont été renversés », a confié à Guinéenews, toute dépitée, Mariame Sylla, une vendeuse.

Pour sa part, Sory Condé, commerçant grossiste de la place témoigne sur la peur qui l’a habité suite à cette descente policière. « Je venais à peine d’ouvrir ma boutique lorsque j’ai vu des gens courir dans tous les sens dans le marché. J’ai aussitôt fermé ma boutique et je suis sorti pour me renseigner sur la cause de ces incidents. C’est en ce moment que j’ai compris que c’était une patrouille des forces de l’ordre qui traquait des jeunes qui faisaient des jeux de carte et des trafiquants de chanvre indien », a-t-il témoigné.

Selon une source policière cette descente est intervenue suite à la consommation massive du chanvre indien dans les périmètres du marché. C’est cette course-poursuite qui a secoué le marché, affirme notre source qui déplore le fait que beaucoup de biens aient été détruits et volés par ces loubards traqués.

Aux dernières nouvelles, plusieurs éléments de ces jeunes trafiquants et joueurs de cartes ont été interpellés et ils seraient actuellement gardés dans les locaux de la CMIS N°17.