Forécariah : Les travaux du bitumage de la RN4 redemarrent

0
746

Ce n’est un secret pour personne qu’entre Conakry et Forécariah, les infrastructures routières sont dans un état de dégradation très poussé. Pour pallier cet état de fait, le gouvernement guinéen avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de l’Union européenne a entamé des travaux de reconstruction de ces routes afin de faciliter la circulation des biens et des personnes.

C’est en 2017 que le président Alpha Condé en compagnie du ministre des Travaux Publics et certains membres du gouvernement a lancé les travaux au stade préfectoral de Forécariah. Cependant, dans leur exécution, ces travaux ont connu un retard.

Récemment, sur Djoma Fm, l’actuel Premier ministre, Kassory Fofana avait justifié l’arrêt des travaux. Selon lui, la BAD avait exigé à la Guinée le dédommagement total des citoyens dont les maisons ont été touchées par les travaux soit une enveloppe de 28 milliards de francs guinéens avant leur poursuite. C’est ce qui justifierait le redemarrage des travaux de bitumage aujourd’hui.

Actuellement, les compagnies en charge des travaux ont commencé le bitumage dans la sous-préfecture de Maferinya située à équi-distance entre Coyah et Forécariah. Ce qui ne peut provoquer qu’un ouf de soulagement pour les populations et les usagers de cet axe routier long de 100 kilomètres.

A Maférinyah sur le chantier Salguidia, un agent de la société en charge des travaux, Momory Tolno, interprète de ladite société, a confié à notre rédaction que c’est l’entreprise Henan Chine qui exécute les travaux du lot1 qui consistent à réhabiliter la route entre Coyah et Dandayah, long d’une distance de 35,400 km. Cette partie, selon lui, est financée par la Banque Africaine de Développement (BAD) et de l’Union Européenne. La durée d’exécution des travaux est de 2 ans.

A l’heure actuelle, nous explique notre interlocuteur, la BAD a mis les fonds à la disposition de la compagnie qui se trouve dans une pression.

Selon M. Doumbouya, le Topographe de Henan Chine, l’heure est au caillassage c’est-à-dire le mélange du sable, du granite et du ciment pour une épaisseur de 23 centimètres. Il a indiqué à Guineenews que les travaux prendront fin avant la fin de l’année 2021.

Contacté par téléphone, le préfet de Forécariah, Alhassane Camara s’est dit de réjouir de la matérialisation de ce projet.  “Si aujourd’hui, nous voyons le bitumage en cours, nous ne ferons que nous réjouir car tout cela rentre dans l’avantage de la population”, a-t-il dit.

Il est à préciser que les travaux du lot 2 reliant Dandayah à Forode évoluent. Mais tous nos efforts pour joindre les responsables de la société EGC ont été vains.