Forum économique Guinée-Tunisie : des perspectives alléchantes pour la coopération guinéo-tunisienne

0
881

Forum économique Guinée-Tunisie : Des  perspectives alléchantes pour la coopération guinéo-tunisienne

Bien qu’il n’y ait pas une représentation diplomatique de la Tunisie en Guinée à date, des acteurs économiques tunisiens veulent pourtant bien coopérer eux, avec des hommes d’affaires guinéens. C’est dans cette perspective que se tient à Conakry du 3 au 5 décembre 2019 le forum économique Guinée-Tunisie organisé par Tunisia-Africa Busines -Concil (TABC), comme a pu le constater Guinéenews© sur place.

A ce forum, on note la présence de 35 hommes d’affaires, représentant des entreprises leaders en Tunisie. Des échanges B2B seront organisés lors de ce rencontre de Conakry et des visites des entreprises guinéennes par les hommes d’affaires tunisiens.

Outre ce menu, ce 4 décembre, le ministre des Investissements et des partenariats publics-privés, Gabriel Curtis, a indiqué que les domaines dans lesquels les partenaires tunisiens pourraient investir en Guinée : « Avec la Tunisie, nos relations remontent depuis l’indépendance. Nous avons un climat d’affaires très favorable. L’Agence de promotion des investissements privés (APIP) va nous permettre de mieux appréhender, de mieux connaitre les opportunités qu’offre le pays. Elles sont diverses. Nous avons l’énergie, l’agriculture, les infrastructures, les mines, les technologies de l’information, la santé, l’éducation, la formation. Ce sont les secteurs dans lesquels la collaboration avec la Tunisie pourrait être fructueuse ».

Dans son intervention, Bassem Loukil, président de TABC, a annoncé l’inauguration dans la soirée de ce 4 décembre 2019 du 2ème centre d’ophtalmologie, avant de parler d’autres structures sanitaires prévues dans cette coopération guinéo-tunisienne : «Il y a déjà eu au mois d’octobre dernier, l’ouverture d’un centre orthopédique tuniso-guinéenAujourd’hui, nous allons inaugurer un deuxième centre pour l’ophtalmologie et dans trois mois à peu près il y aura un troisième centre tuniso-guinéen pour la cardiologie. Cela veut dire que les relations sont en train de prendre un nouveau tournant. Il y a des investissements concrets, il y a des intérêts. Ensuite, Tunis Air a décidé de rajouter une troisième rotation à partir du 1er  mars 2020 pour qu’il y ait trois vols directs par semaine Tunis-Conakry», a-t-il déroulé devant l’assistance.

Dans le futur, selon M. Bassem, la Tunisie compte ouvrir une ligne maritime avec la Guinée, mais aussi implanter dans le pays une filiale d’une des banques de la Tunisie : « Nous espérons offrir  une ligne maritime directe en milieu d’année. Ce  qui va forcément aider à développer ces échanges, parce que sans une ligne maritime directe, le handicap  existe toujours. Le deuxième objectif serait d’avoir une des banques tunisiennes ou une des filiales pour financer ces échanges et faciliter justement le transfert et faciliter le financement, que ce soit des investissements tunisiens en Guinée ou les échanges commerciaux entre les deux pays. »

Pour finir, le président de TABC a rappelé que les échanges entre la Guinée et la Tunisie tournaient autour de 50 millions de dollars en 2018, et qu’il souhaiterait que ce montant passe dorénavant à 70 millions de dollars en 2019.

Pour rappel, TABC est une organisation non gouvernementale, fondée par des acteurs économiques et des personnalités tunisiennes dont le but est de mettre l’Afrique au cœur des préoccupations du gouvernement tunisien ainsi que des opérateurs économiques et mener un travail de rapprochement et d’africanisation du continent grâce à une capitalisation structurée des connaissances, de savoir-faire et de compétences.