Fraichement élu président de l’UFOA : Antonio SOUARÉ fixe le cap de sa nouvelle mission

0
715

  « il s’agira de réformer les structures de l’UFOA à partir du football… »

Le président de la Fédération Guinéenne de Football,  Antonio SOUARÉ, a été élu président de la Zone A de l’UFOA (Union des fédérations Ouest-Africaine de Football), lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’Union tenu ce samedi à Dakar (Sénégal). Il remplace à ce poste le Sénégalais Augustin Senghor, actuel président de la Fédération  Sénégalaise de Football et membre du comité exécutif de la CAF.

« La fonction de président dans laquelle vous venez de m’investir représente une lourde responsabilité mais aussi une exceptionnelle occasion d’affirmation et de mise en pratique des idées et programmes sportifs que je ne pourrais réussir ni accomplir sans vous », a réagi Antonio SOUARÉ dans un discours lu à la suite de son élection. « C’est avec cet état d’esprit, esprit d’équipe et de rassemblement, que j’envisage d’assumer cette fonction », a-t-il poursuivi.

Dans son discours, le nouveau président de la Zone A de l’UFOA a aussi indiqué qu’il ambitionne de placer la réorganisation et la modernisation des structures au premier plan des réformes à mener. « En harmonie avec les textes de la FIFA et de la CAF qui nous régissent, il s’agira, dorénavant, de réformer les structures de l’UFOA à partir du football plutôt que de réformer le football à partir de ses structures qui ont besoin de s’adapter à la réalité et au progrès que réalise actuellement la pratique du sport roi partout dans le monde », a-t-il dit.

Il faut signaler que la Zone A de l’UFOA est composé de neuf pays à savoir la Guinée, le Sénégal, la Mauritanie, le Cap-Vert, le Mali, la Guinée-Bissau, la Sierra Leone, le Libéria et la Gambie.