Fria : La préfète suspend les activités de QNET jusqu’à nouvel ordre

0
227

Dans une cour fermée au quartier Aviation 2, une certaine de personnes de tous les genres et sexes, exercent une activité méconnue de tous. Cette présence de ces personnes ‘’inconnues’’ venant de nulle part à apeurer les riverains. Cette alerte est donnée par une vendeuse à son chef de secteur.

«Vraiment, on n’a peur dans notre quartier. Il y a des hommes et des femmes qui sont enfermés dans une cour voisine et personne ne sait ce qu’ils font à l’intérieur. Il y a parmi eux des femmes cagoulées et des hommes barbus et ne sortent que la nuit et cela nous inquiète », témoigne Guilavogui Yvonne.

Pendant le sermon de la grande prière de ce vendredi 11 octobre, l’imam de la mosquée centrale, a exhorté les citoyens a plus de vigilance. Informée, Mme. le préfet a aussitôt convoqué une réunion d’urgence avec les intéressés, les autorités communales, les services de défense et de sécurité, les médias pour en savoir plus. N’étant pas convaincu des explications données par la représentante de QNET, la préfète hadja Gnalén Condé a décidé de la suspension de toutes les activités de ladite structure dans sa juridiction.

« Nous voulons savoir qui vous êtes et comment vous vous êtes installés dans la préfecture. N’étant pas convaincue des arguments avancés, j’ordonne la fermeture de la concession et la suspension de toute activité de cette société dans la ville de Fria jusqu’à nouvel ordre. Envoyez-nous vos documents, nous allons les examiner. Si votre activité est normale et n’est pas préjudiciable pour la paix et la quiétude sociale dans la cité, nous vous permettrons de vous installer de façon légale. Au cas contraire, vous allez nous excusez en quittant complètement Fria », a déclaré Mme. le préfet.