Fria: l’Anafic dote la commune urbaine de près de trois milliards GNF

0
1442

Les élus locaux de la commune urbaine de Fria se sont réunis ce mardi 12 février 2019  dans leur salle de délibération  pour faire la restitution d’une rencontre tenue récemment à Conakry. Ils ont également saisi l’occasion pour annoncer la remise  d’une importante enveloppe par l’ANAFIC (Agence  nationale de Financement des Collectivités) à la commune.

Ce montant servira non seulement le renforcement des capacités des receveurs et des secrétaires  généraux de la commune sur les textes qui régissent le FODEL (Fonds de Développement Economique Local) mais aussi permettra de financer certains projets dans le cadre du développement communautaire.

Le maire, Lansana Boffa Camara, très ému, est revenu  sur l’orientation de ses fonds au profit des collectivités locales : « nous avons reçu des correspondances notamment de l’ANAFIC, qui est une suite logique du PACV (Projet d’Appui aux Collectivités Villageoises). Pour chercher à pérenniser ses propres actions, l’Anafic nous a fait une dotation de plus de 2 milliards 78 millions 840 mille 418 GNF pour la commune urbaine qui seront orientés dans des actions bien ciblées notamment la construction de la route Fatala/Fria, la construction d’écoles avec forage à Fatala et à Katourou 3 dans la commune urbaine, la construction d’un terrain de football à  Fria ville, la clôture de la mairie et aussi de la construction d’un marché à Fria centre ».

Déjà, certains citoyens de Fria souhaitent que les entreprises locales soient privilégiées au détriment de celles étrangères pour la bonne réalisation des infrastructures.