Fria : le directeur préfectoral de la jeunesse convoqué à la gendarmerie

janvier 15, 2019 10:06

Cet après-midi du  mardi 15 janvier 2019, une grande tranche de  la population juvénile de la cité de l’alumine a envahi la devanture de la gendarmerie pour avoir appris que Abdoulaye Aziz Camara, directeur préfectoral de la jeunesse aurait été arrêté par la gendarmerie suite à une plainte du préfet de Fria contre sa personne.

Approchée, Hadja Gnalen Condé ne semble pas avoir porté plainte contre ce dernier comme elle le dit : « Je suis surprise de la nouvelle. Je ne sais vraiment rien et je n’ai jamais porté plainte contre le DPJ et si j’ai des remarques à quiconque, je le convie dans mon bureau et on trouve une solution, et je ne pourrais jamais porter plainte contre un jeune de Fria », a-t-elle déclaré.

Le directeur préfectoral de la jeunesse quant à lui reconnaît avoir reçu une convocation de la gendarmerie. « J’ai été appelé par le commandant de la gendarmerie me demandant si j’ai reçu une convocation, j’ai répondu à l’affirmatif, la convocation portait mon nom et sous couvert de Mme le préfet. Quand je me suis rendu, le commandant Sow m’a bien dit que le préfet l’a instruit de gérer le problème avec moi concernant les jeunes pour qui j’ai souhaité une formation en sécurité civile afin d’avoir une attestation pour postuler à un emploi », a expliqué Abdoulaye Aziz Camara.

Pour conclure, le directeur préfectoral de la Jeunesse nous a confié que les sages l’on conseillé de ne pas faire trop de commentaires à la presse.

Toutes nos tentatives pour avoir la version de la gendarmerie sont restées vaines.

Nous y reviendrons.