Fria : les journalistes locaux s’approprient le rôle des médias et communicateurs traditionnels en période électorale

0
302

Ils étaient une quarantaine de journalistes à avoir suivi à Fria du 29 au 30 octobre dernier une session de formation sur le rôle des médias dans la prévention des conflits en période électorale. Cette formation est initiée par le site friaguinee.net grâce à un appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

 « Je suis animée aujourd’hui d’un sentiment de satisfaction dans la mesure où cet atelier qui est une première dans la ville de Fria est axé sur le rôle des médias et communicateurs traditionnels en période électorale. C’est une mission accomplie et une occasion pour les journalistes de Fria d’être outillés sur la prévention et la gestion des conflits en période électorale. C’est le lieu pour moi de remercier le PNUD pour son appui technique et financier et aux formateurs Justin Morel Junior et Raymond Marie Augustin Gnimassou pour la qualité et la performance des thématiques développées », a déclaré Djénabou Diallo administratrice général du site internet, porteur du projet.

Justin Morel Junior délégué du partenaire  a, pour sa part, exhorté les journalistes à plus de responsabilité dans la diffusion des informations en période électorale. « Ce projet civique et citoyen qui mène les journalistes à se remettre en question à travers une analyse de leur travail avec la volonté de se parfaire et le choix clair d’être un journaliste tout simplement mais pas un partisan. Je souhaite que cet atelier soit l’occasion pour vous hommes de médias et communicateurs traditionnels une opportunité de bien vous exprimer à travers votre comportement professionnel et votre compréhension de la situation, votre anticipation de vos actions pour mieux traduire par votre réaction et votre rédaction, les vérités que le métier vous assigne à développer en permanence la recherche constante de la vérité. Je souhaite que cette occasion soit mise à profit pour les uns et les autre pour discuter avec vous pour mieux se comprendre et pour avoir des attitudes tout simplement citoyenne », a-t-il conseillé.

Cette formation de ces hommes de médias a été d’une grande importance capitale pour les journalistes locaux comme le signifie le porte-parole des participants en ces termes : « je vous avoue que c’est pour la première fois qu’un atelier de formation des hommes de médias et communicateurs traditionnels se tiennent dans la préfecture. Nous avons été bien outillés et savons aujourd’hui la conduite à adopter par un journaliste en période électorale… Nous sollicitons des formations de ce genre. Car, la majeure partie des journalistes ne bénéficient pas de formation pour rehausser leur niveau », a déclaré Fana Koba Cissé,  le correspondant de Sabary fm

C’est après la lecture du rapport synthèse et la validation que Alpha Mamoudou Diallo, le Secrétaire général chargé des affaires administratives, représentant madame le préfet, a clôturé l’atelier sur une note de satisfaction.