Fria : les manifestants cassent la porte de la prison et font libérer leurs camarades

mai 15, 2019 8:58
Les jeunes manifestants incontrôlés qui s’affrontaient farouchement avec les services de défense et de sécurité, se sont rendus à prison la civile de Fria pour casser les portes et liberer 36 détenus poursuivis pour des délits divers, a constaté le correspondant local de Guineenews©.
Ces jeunes manifestants venant de partout cailloux et bois en mains ont fait fuir les trois gardes pénitentiaires en poste et libérer les prisonniers. « C’est vers midi que j’ai vu un groupe de jeunes manifestants venir casser la porte de la prison civile. Comme on était que trois ici, les autres sont en formation de 6 mois ; donc, on ne pouvait rien. Les 36 détenus ont pris la fuite, certains objets ont été  endommagés, ils ont fouillé partout, les portes sont cassées à l’intérieur comme a l’exterieur. Il n’y avait pas de renforts mais nous avons informé la justice. Le maire est venu ici avec son équipe ; ils ont vu les dégâts », a expliqué une garde pénitentiaire.
Pour l’heure, un calme précaire règne dans la ville en attenant le message du gouverneur de la région, reçu par le préfet a sa résidence.