Fria : Un accident de moto suscite la polémique

0
900
C’est aux environs de deux heures du matin du mardi 29 décembre 2020, qu’un accident de circulation s’est produit au grand du rond-point de Sangaraya dans la commune de Fria.
 Conduisant sa moto sans phare et à vive allure, Abdoulaye Guilavogui a percuté une autre moto stationnée au bord de la route.
Il a été aussitôt transporté aux urgences de l’hôpital d’état par ses amis pour être soigné. Quelques minutes plus tard Abdoulaye Guilavogui a rendu l’âme par négligence du médecin de garde, selon les amis du défunt.
Sekouba Diané, un des amis de la victime, présent et très ému,   a expliqué les circonstances de ce décès. « On m’a appelé pour me dire que Guilavogui a fait un accident sur sa moto. On l’a transporté  aux urgences de l’hôpital public. Dans la salle d’urgence le médecin ne faisait que soigner les égratignures sans tenir compte de l’hémorragie alors  que notre ami perdait assez de sang.
Il criait de douleur en disant ma tête, mon pied, mon bras. Le medecin lui ne faisait que nous demander qui va le prendre en charge. Je lui ai dit de ne pas s’inquiéter que nous sommes  en train d’informer son tuteur qui va le  prendre en  charge. Il ne nous croyait pas et ne sait plus occuper de lui jusqu’à  ce qu’il rende l’âme. Mes amis et moi avions transporté le corps à la morgue mais là-bas aussi on nous demande de l’argent en nous disant que celui qui a la clé n’est pas là.
On était obligé d’envoyer le corps à la morgue de la mosquée centrale pour le garder là-bas »,a-t-il expliqué.
Ayant été informé de la tragique mort de Guilavogui, Mamadi Inter Keita  juge d’instruction, et Juge des flagrants  délits a immédiatement instruit l’officier en charge du dossier, d’interpeller aussitôt le directeur de l’hôpital afin de mettre à la disposition de la police l’agent de santé qui est rentré le premier en contact avec le blessé  pour des fins d’enquêtes. Une convocation a été déposée contre ce dernier.
Contrairement aux accusations faites contre l’agent de santé, une source hospitalière confirme plus tôt que le blessé est arrivé à l’hôpital dans un état inconscient avec un poly-traumatisme et une contusion thoracique et est décédé pendant qu’il recevait des soins intensifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.