Fria: un blessé et plus de 90 millions gnf emportés par des coupeurs de route

0

Dans la nuit du dimanche 29 novembre au lundi 30 novembre 2020 aux environs de 3 heures, deux taxis en partance de Conakry ont été attaqués par des braqueurs.

C’est au niveau de Woulounkoby en rase campagne, dans la commune urbaine que les présumés bandits cagoulés ont ouvert le feu sur le  taxi de marque Renault 21 conduit Ibrahima Sory  qui malheureusement, a reçu une balle à la jambe gauche, avant de dépouiller tous les passagers en emportant une forte somme.

Toute tremblante  Diaraye Diallo commerçante bien connue au marché central de Fria l’une des plus grandes victimes ciblée est revenue sur ses mésaventures

«Voulant  me rendre à Conakry pour faire des achats pour les fêtes de fin d’année, j’ai appelé Alsseny, un chauffeur de taxi qui est un ami à mon fils pour venir me prendre à Tabossy. A 3 heures 30 du matin au niveau de Woulounkoby, notre taxi a été intercepté par une 4×4 et une moto à bord des personnes cagoulées, elles m’ont fait descendre de la voiture, en me demandant si c’est bel et bien moi qui suis Diaraye en pointant leur arme sur moi. J’ai répondu par l’affirmative, ils  ont commencé à me  taper sur la tête, ils ont pris mon sac qui contenait sept millions de francs guinéens et huit mille cinq cent dollars qui appartenaient à un monsieur qui me les avaient prêtés et que j’allais rendre», nous a-t-elle confié.

Pour éviter de tomber dans le sempiternel embouteillage de Conakry, les chauffeurs de taxis de la ligne Fria-Conakry sortent généralement de Fria à l’aube entre 3 et 4 heures du matin.

Selon Moustapha Balbaky, secrétaire général du syndicat des transporteurs, le chauffeur serait admis à l’hôpital Péchiney pour extraire la balle logée dans sa jambe gauche, pendant ce temps la gendarmerie départementale a ouvert une enquête pour traquer les malfrats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.