voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    27 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Fria : un détenu pique une crise et meurt

    Ibrahima Camara, menuisier marié et domicilié au quartier Tigué 1 sis dans la commune urbaine de Fria est reproché pour un cas de vol de feuilles de tôles. Il a été conduit devant le Juge de paix par intérim Mamadi Inter Keita le jeudi 1er avril 2021. Ayant reconnu les faits qui lui sont reprochés, il a été placé sous mandat de dépôt.

    Selon toujours nos informations, jusqu’à ce jour vers 9 heures, tout allait bien pour Ibrahima Camara. Il ne se plaignait de rien. Nos sources rapportent même qu’il a reçu la visite de  son épouse et de sa fille à qui il a demandé pardon. Avnt de jurer que sa sortie, il ne volera plus jamais.

    Se sentant mal à l’aise face à cette situation, il dira que « je préfère mourir aujourd’hui que de rester à Fria ».

    Après le départ de son épouse et de sa fille, il a été recasé dans sa cellule. Malheureusement,  quelques minutes plus tard, il est tombé. Ses codétenus auraient pensé qu’il faisait le semblant afin de bénéficier d’une liberté.

    C’est ainsi voyant la gravité de son état, le régisseur de la prison a aussitôt informé Mamadi Inter Keita le juge de paix par intérim qui a ordonné le régisseur de le conduire à l’hôpital d’état tout en ordonnant la gendarmerie de mettre à la disposition leur véhicule afin de le transporter à l’hôpital.

    Il va mourir en cours de route. Le juge de paix par intérim s’est rendu sur les lieux, a informé les autorités locales notamment le maire de la commune, le chef de quartier de Tigué 1, et a ordonné le médecin en charge de procéder à son test dont le résultat s’est avéré négatif au covid-19. Le médecin a conclu à une mort naturelle suite à une crise.

    Après constat, le juge par intérim Mamadi inter Keita a ordonné à ce que le corps soit remis à la famille pour son inhumation cet après-midi.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE