Front anti 3ème mandat : une manifestation empêchée ce mardi à Kankan !

avril 30, 2019 2:53

Les opposants au projet de troisième mandat prêté au président Alpha Condé ont tenté en vain de manifester ce mardi 30 Avril à Kankan. Très tôt, un groupe de militants du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, les ont été empêchés de se mobiliser au rond-point Komarala d’où devrait partir la marche.

Des violences s’en sont suivi sous fond de bastonnade aussi bien sur les militants de l’opposition que sur des journalistes présents sur les lieux de la part des partisans du pouvoir.

Dans les rangs des opposants, 4 blessés dont le secrétaire fédéral du PEDN (Parti de l’Espoir pour le Développement National), Alpha Nongo Camara, ont été enregistrés. Aussi, le responsable de la jeunesse de l’UFR (Union des Forces Républicaines), Mamoudou Condé, a été arrêté et déposé au commissariat central de police de Kankan, apprend-on.

Des journalistes n’ont pas échappé à la fureur des RPGistes. Malick Diakité de la radio Horizon Fm et Alhassane Diallo du site Guineealerte venus couvrir la marche des opposants, ont été bastonnés, leurs habits déchirés et leurs matériels confisqués avant d’être restitués plus tard.

Les opposants au régime et les journalistes accusent des jeunes militants portant des t-shirt jaunes à l’effigie du président Alpha Condé qui ont agi sous le regard indifférent  de certains responsables locaux dudit parti.

Selon Alhassane Diallo, il aurait été pris à partie par des militants malgré qu’il se soit identifié.

Taliby Dabo, membre de la coordination régionale du RPG Arc-en-ciel qui aurait appelé les militants du parti à la veille via une télévision locale à sortir pour s’opposer à la marche des opposants au projet du 3ème mandat, a regretté les violences exercées sur les journalistes. Ce qui ne l’empêche d’assumer être à l’origine de la sortie des militants du RPG-arc-en-ciel.

Après la tentative de marche avortée des opposants antis 3ème mandat, qui s’est soldée par une arrestation et au moins 4 blessés dans leur rang, le calme règne dans la cité.