Fusillade contre des policiers à Conakry : les agents blessés ont été touchés par des chevrotines (Dg Santé militaire)

0
902

«Les policiers ont été touchés par les chevrotines…leurs vies ne sont pas en danger»

La vie des policiers blessés lors d’une attaque armée à Wanindara, dans la commune de Ratoma, à Conakry n’est pas en danger. Cette assurance a été donnée par le Directeur Général des Services de Santé des Armées, Colonel Ibrahima Kalil Touré.

D’après lui, ces agents ont été tous victimes de coups de feu. « Nous avons reçu des malades au nombre de quatre policiers dans la nuit du lundi à mardi 1er décembre à 20 heures. Ils ont été tous victimes de coups feu dans le quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma. Présentement, tous les quatre malades sont chez nous et il y a un cinquième qui est un dépôt de corps qui se trouve actuellement au Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) Ignace Deen », a-t-il expliqué.

A en croire le médecin militaire, ‘’tous les moyens ont été mis à la disposition du personnel du centre chirurgical Inter armée afin que les quatre policiers puissent recouvrer rapidement leur santé. Les patients se portent très bien.  Ils ont déjà reçu les premiers soins et nous continuons à donner d’autres soins. Leurs vies ne sont pas en danger. Ils ont été touchés par les chevrotines, c’est-à-dire, les fusils de chasse, ce n’est pas une première…»

Lire vidéo: