Futur Gouvernement : voici pourquoi ça tarde autant ?

avril 8, 2018 10:07
0

Le 6 mars, le Chef de l’État a annoncé la possibilité de revoir son gouvernement, sans toutefois donner de délai. Depuis, il se dit des choses, et vraiment des choses.

Cependant, plus l’annonce du nouveau gouvernement tarde, plus la pression monte.

Selon nos sources, pas de remaniement avant la fin du mois en cours. C’est en tout cas les indiscrétions de la galaxie présidentielle, qui mise sur l’intervalle (15- 30 avril).

Question donc : pourquoi le futur gouvernement tarde tant ? Apparemment, quatre raisons.

La première raison, c’est la présence à Conakry de la mission de revue du FMI du nouveau programme soutenu par la facilité élargie de crédit (FEC) et négocié fin 2017.

Pour le succès de cette mission, il serait judicieux de laisser le pool financier du gouvernement (économie, budget, plan…) discuter avec les hôtes au lieu de nouveaux ministres peu ou pas imprégnés.

Cette hypothèse a été largement évoquée, entre confrères, dans l’émission dominicale intitulée « le Club de l’Actu » d’Espace TV, animée par Aboubacar Diallo.

La deuxième raison, c’est le choix discrétionnaire du chef. En d’autre terme, entre l’annonce de son intention et la prise de sa décision, il se passe des consultations et parfois des arbitrages difficiles. Et même quand tout est fin prêt, tout chef aime créer la surprise.

La troisième raison, c’est le calendrier chargé du Chef. Depuis le 4 février, Alpha Condé avait d’autres chats à fouetter que retoucher son équipe : grogne du syndicat de l’éducation et fronde politique.

S’il l’avait tenté en ce moment, ce serait comme un entraîneur, qui en plein tournoi, décide de remercier certains de ses éléments.

Aujourd’hui donc, il a obtenu un accord avec les grévistes et une trêve avec les leaders de l’opposition.

La dernière raison, c’est que le parti présidentiel n’ayant pas remporté la majorité des sièges lors des élections locales du dimanche 4 février 2018, a besoin des alliés.

Alpha Condé va-t-il offrir des strapontins à l’opposition modérée en contrepartie des mairies ?

Difficile de le dire. Seul Alpha le sait. Mais étant imprévisible et peu pressé, il pourrait avoir ses calculs aussi.

A lire aussi « Dix zones d’ombre sur le retard à l’allumage du nouveau gouvernement Alpha III ». Cliquez ce lien : https://www.guineenews.org/guinee-dix-zones-dombre-sur-le-retard-a-lallumage-du-nouveau-gouvernement-alpha-iii/