Gabriel Curtis au ministère des investissements : «Je compte être avare en mots et riche en actions »

juin 1, 2018 1:20
0

Le nouveau ministre en charge des Investissements et des Partenariats Publics Privés a pris fonction jeudi 31 mai dans l’enceinte du ministère de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprise en présence de plusieurs ministres, anciens et nouveaux.

Dans son allocution, le chef du tout nouveau département ministériel, Gabriel Curtis a dit mesurer la responsabilité de la mission qui lui est assignée de mettre en œuvre la vision du chef de l’Etat de faire de l’investissement et des Partenariats Publics et Privés (PPP) un des leviers du développement économique et social de la Guinée.

A la tête de ce nouveau ministère, Gabriel Curtis entend pérenniser les acquis et continuer à améliorer l’économie du pays et la création des emplois de qualité qui, a-t-il dit, seront ses principaux défis.

Il souhaite mettre en place une administration pragmatique, basée sur la compétence et la professionnalisation afin d’atteindre ses objectifs.

A cet effet, il s’agira, a-t-il annoncé, de : mettre en œuvre des stratégies adaptées pour attirer les investisseurs ; opérationnaliser l’unité des partenariats publics-privés ; travailler sur des projets structurants pour aider à la croissance à deux chiffres de l’économie du pays et favoriser le développement du secteur privé ; mettre en œuvre des petits projets de stimulus et d’investissements divers à travers des mécanismes de partenariats publics-privés innovants à l’attention des populations ; vulgariser et faciliter l’opérationnalisation de la politique nationale du contenu local pour accroître les opportunités pour le secteur privé ; identifier et continuer la mise en œuvre des réformes nécessaires à l’amélioration du climat des affaires en Guinée et veiller à la compétitivité du pays.

Conscient qu’il ne peut y avoir d’Etat fort sans secteur privé national fort, le nouveau ministre des investissements et des PPP dit accorder tout son soutien au secteur privé, qui trouvera en lui un défenseur de sa cause. « Je serai à son écoute, et assurerai sa promotion », a promis le ministre.

Cependant, Gabriel Curtis demande au secteur privé de faire preuve de plus de pragmatisme, de rigueur et d’organisation pour un partenariat public et privé plus profond.

Il a aussi promis de veiller à ce que les Guinéens, à l’intérieur du pays, bénéficient d’une attention particulière et, dans la mesure des moyens du département, favoriser les initiatives portées par les femmes et les jeunes.

« Le potentiel économique attractif du pays s’apprête à faire de la Guinée un pôle majeur des investissements et une référence à l’échelle continentale en matière d’établissement des PPP structurants », a rappelé Gabriel Curtis.

Et de conclure : « Je compte, avec la collaboration de tous mes collègues actuels et futurs, être avare en mots et riche en actions pour répondre aux attentes légitimes de nos  populations ».