GAC remporte le prix de « l’accord multilatéral de l’année » lors des PFI Awards à Londres (communiqué)

0
457

Kamsar, le jeudi 6 février 2020 Guinea Alumina Corporation S.A (GAC) a annoncé, aujourd’hui, avoir remporté le prix PFI de « l’accord multilatéral de l’année » pour son projet de financement novateur.

GAC a reçu ce prix lors de la cérémonie annuelle de remise des PFI Awards à Londres.

L’accord de prêt de 750 millions de dollars accordé à GAC, signé en mai 2019, était le plus important financement de projet jamais obtenu pour un projet minier en République de Guinée. Il a été accordé par des institutions de financement du développement, des agences de crédit à l’exportation et des banques commerciales internationales.

Ce prêt était le premier auquel des institutions multilatérales et des banques commerciales internationales ont participé à financer ensemble pour un projet d’exploitation minière en Guinée.

GAC a obtenu ce financement après une vérification préalable approfondie des engagements et des performances techniques, commerciales, environnementales et sociales de l’entreprise, et un processus de consultation publique.

La réussite de GAC dans l’obtention de ce prêt a établi une nouvelle référence pour le financement de projets en Guinée et en Afrique, améliorant potentiellement l’accès de la Guinée et d’autres pays aux capitaux internationaux pour stimuler leur économie.

GAC a maintenant achevé le développement de sa mine de bauxite et des installations d’exportation associées en Guinée, un investissement de plus d’1,4 milliard de dollars. La société a commencé à exporter de la bauxite en août de l’année dernière et a atteint un million de tonnes exportées en janvier.

Aissata Béavogui, directrice générale de GAC a déclaré : « Ce prix est un grand honneur. Il nous a été décerné par plus de 800 des plus grands professionnels du financement de projets au monde. Cet accord de financement a été obtenu grâce à la robustesse technique et commerciale du projet de GAC, ainsi qu’à l’accent mis par GAC sur ses responsabilités sociales et environnementales. Ce financement ouvre la voie pour d’autres projets miniers en Afrique. »

Parmi les participants au financement du projet figuraient la Société financière internationale, la Banque africaine de développement, Exportation et développement Canada, la société de PIDG Ltd, The Emerging Africa Infrastructure Fund Limited, la Société Générale, la Banque ING, Natixis, la First Abu Dhabi Bank, Emirates NBD et la Banque du Mashreq.

La Société Générale a agi en tant que conseiller financier de GAC et ING a mené la vérification préalable sur le projet au nom des banques commerciales.

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (AMGI) a étendu la couverture d’assurance contre le risque politique aux banques commerciales participant au prêt.

Shearman & Sterling, S.D. Avocats, Akin & Gump Strauss Hauer & Feld LLP et Walkers ont agi en tant que conseiller juridique de GAC. Allen & Overy, Bao & Fils et Maples & Calder ont agi en qualité de conseillers juridiques des prêteurs. DLA Piper et Sylla & Partners ont agi en tant que conseillers juridiques du gouvernement guinéen.

GAC produit de la bauxite, le minerai dont l’aluminium est dérivé. Une fois la montée en puissance achevée, elle exportera 12 millions de tonnes de bauxite par an vers les marchés internationaux.

À propos de Project Finance International (PFI) et des prix PFI

Project Finance International (PFI) est une source d’informations, de données et d’outils sur le financement mondial de l’énergie et des infrastructures. Il est publié par Thomson Reuters en version imprimée toutes les deux semaines et mis à jour en ligne quotidiennement. Les PFI Awards sont les prix annuels les plus prestigieux du secteur de l’industrie. Les lauréats sont annoncés en décembre et célébrés lors d’un dîner auquel assistent plus de 600 professionnels du financement de projets chaque année en février.

À propos de GAC

Guinea Alumina Corporation S.A. (GAC) est une société minière œuvrant dans les domaines de l’extraction et de l’exportation de bauxite métallurgique. Filiale à part entière d’Emirates Global Aluminium (EGA) établie aux Émirats arabes unis, la société exploite une concession minière située au nord-ouest de la République de Guinée, en Afrique de l’Ouest. Une fois extrait, le minerai est transporté par chemin de fer vers les installations portuaires de la compagnie situées à Kamsar, sur la côte Atlantique du pays, pour ensuite être expédié sur les marchés mondiaux par voie maritime. GAC compte 1 000 employés, et une fois la montée en puissance réalisée, l’entreprise devrait produire environ 12 millions de tonnes de bauxite par an. Son plan minier actuel prévoit une exploitation jusqu’en 2040. Pour plus de renseignements, visitez : www.gacguinee.com.