Garambé/Labé : Un entrepreneur disparaît avec 50% du montant destiné à la construction du terrain de sport.

0
791

C’est le préfet de Labé qui a rendu publique l’information dans l’après-midi de ce jeudi 09 janvier 2020 lors de son passage dans l’émission Hallen Fopp de la radio Espace Foutah. Et selon EL Hadj Safioulaye Bah, des employés de l’entreprise EDC (Entreprise Bouréma Construction) ont été mis aux arrêts ces dernières heures comme leur patron reste introuvable depuis plusieurs mois, a appris Guineenews.

Ces travailleurs sont poursuivis pour détournement de fonds et non-respect des clauses contractuelles, précise le préfet de Labé. « Pour ce qui est de la construction du terrain de football pour les jeunes de Garambé, l’entrepreneur a disparu  mais il a ses représentants ici. On a demandé à ce que la commune porte plainte, ils l’ont fait et des travailleurs de l’entreprise sont actuellement à la gendarmerie. Si l’entrepreneur ne se présente pas aux autorités aujourd’hui, demain, on les présentera à la justice pour détournement de fonds et non respect des clauses contractuelles », déclare-t-il.

Toutes les démarches entreprises au mois de juin pour le retour de l’entrepreneur et la réalisation du projet ont à ce jour été vaines. « Ils ont reçu 30% du montant comme avance pour le démarrage des travaux. L’entrepreneur a appelé pour dire qu’il est en route pour gérer la chose, mais depuis plus de 6 mois, il n’est pas là », dénonce le préfet El Hadj Safioulaye Bah.

Joint au téléphone par Guinéenews pour des besoins de recoupement, El Hadj Amadou Tafsir Diallo, le maire de la commune rurale de Garambé soutient: « ils ont reçu à ce jour 50% du montant. Ce qui équivaut à environ 600 millions GNF. A ce jour, ils ont réalisé la fondation et ont commencé à entamer le mûr. Ça fait six mois depuis car cela date du mois de juin 2019 », souligne le maire de Garambé.

Aux dernières nouvelles, l’entrepreneur, Bouréma Doumbouya, serait en route pour Labé afin de répondre personnellement à la plainte pour détournement de fonds et non respect des clauses contractuelles. Et toutes nos tentatives de le joindre ont été vaines.

A suivre !