Gbokolo Antoine, maire de Lola : « nous sommes au début  de la refondation des mentalités de nos populations »

0
1004

Le  forum des maires de la Guinée-Forestière  qui a réuni à Lola,  du 28 au 30 avril 2019, les 79 maires des communes urbaines et rurales des 7 préfectures de la région de N’Zérékoré et de la préfecture de Kissidougou, a abouti à la création d’une association des maires de la région. Pour Gbokolo Antoine Soromou, maire de Lola et un des initiateurs de ce forum, la création  de cette association  est le début  de la refondation des mentalités des populations de cette région du sud de la Guinée. Lisez  l’essentiel  de son discours tenu à l’ouverture du forum :

«  L’avènement  de la mise en place de notre association , illustre  représentant  de nos communautés,  nous donnes  l’occasion de nous retrouver pour discuter entre nous des problèmes  de développement  socio-économique  de notre région.

La question  de groupement, de coopération, d’intercommunalité définit dans le code des collectivités  décentralisées  permettra à notre région de procéder à la création d’une économie.

Avoir une politique de valorisation  de nos ressources  humaines, d’avoir une politique d’échange commercial fiable entre nos collectivités  en tenant compte  de leurs diversités.

Le découpage géopolitique et administratif a déterminé que certaines communes soient plus petites  que d’autres ,ce qui engendre  la limitation  de leurs moyens d’investissement même si le besoin se fait sentir, d’où la nécessité de nous regrouper  entre communes  urbaines et rurales  de la région , afin de leur donner un poids institutionnel et une influence politique avec une large couverture territoriale d’exercice ,donc une région attrayante aux investissements.

C’est sous un angle critique  dans l’analyse de ces facteurs  de développement  que nous sommes  engagés afin de relever ce défit opérationnel  et organisationnel  des organes exécutifs communaux.

IL s’agit d’un défi ambitieux  de vouloir faire face avec confiance et détermination aux exigences  techniques et professionnelles à mettre à la disposition  des communautés  urbaines  et rurales, votre  dévouement  c’est de garantir notre réussite.

Il est très important de penser à élargir le champ d’action  de cette politique de cohésion qui doit être plus liée  à la stratégie  de développement  globale  de toute la région.

Et pour son efficacité, nous préconisons  une organisation structurée, soutenue par une politique régionale  afin de mieux combattre les effets de freins.

La création  du conseil  des communes  urbaines et rurales  de la Guinée forestière  est le début  de la refondation des mentalités de nos populations    .

Dans le creuset  du conseil  des communes de la guinée forestière (CCGF), on aura à promouvoir  une politique globale et la conduite de l’affaire de toute la Guinée forestière, unie, fondée sur l’autonomie locale, régionale et la Démocratie

Propos recueillis par Alidjou Moribadougou Sylla pour Guinéenews