Gel des salaires des enseignants grévistes: l’Etat met sa menace en exécution (banques)

octobre 26, 2018 8:18
0

Le gouvernement vient de mettre en exécution sa menace de suspendre les salaires des enseignants qui ont refusé pour ‘’fait de grève’’ d’enseigner. Selon une source bancaire, tous les enseignants grévistes dont les salaires sont domiciliés dans les banques primaires ne seront pas payés. Au cours de  cette même semaine, le secrétaire général du ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Casmir Diaora a annoncé que tous les enseignants qui ont suivi la grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) ne seront pas payés à la fin du mois d’octobre.

Joint par Guinéenews ce soir par rapport à ce gel des salaires, le Secrétaire général adjoint du SLECG Oumar Tounkara, affirme n’être pas au courant d’une telle décision. Toutefois, il précise qu’ils définiront la conduite à tenir si celle-ci s’avérait exacte.

Il faut par ailleurs rappeler que le SLECG dirigé par Aboubacar Soumah a lancé son mot d’ordre de grève depuis le 3 octobre dernier pour amener le gouvernement à payer les 8 millions FG qu’il exige comme salaire de base.

Face à cette crise qui secoue le système éducatif et après avoir constaté l’échec des différentes négociations jusque-là engagées, le gouvernement a opté pour la fermeté. Soutenu par le Président de la République, le gouvernement avec à sa tête le Premier ministre Ibrahima Kassory, avait récemment martelé à la faveur du dernier Conseil des ministres que tout enseignant qui n’ira pas enseigner, n’aura pas de salaire à la fin du mois. Car, justifie le Chef du gouvernement,  c’est le travail qui est payé.

Lire également :https://www.guineenews.org/kassory-aux-enseignants-ceux-qui-ne-travailleront-pas-nauront-pas-de-salaire/