voir Plus
    dimanche, 11 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Gestion de  trésorerie et de vente : Le ministre des Télécoms lance l’application mobile « m’mawali »

    Le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, Said Oumar Koulibaly, a lancé ce 2 avril 2021 l’application mobile « m’mawali » qui est une application de gestion de trésorerie et de vente. Elle fonctionne en mode connexion et hors connexion.
    Pour cette phase pilote, ce sont 150 femmes entrepreneures de Conakry, Coyah, Dubreka, Fria, Boffa et Kamsar, qui vont en bénéficier, après avoir été formées en comptabilité. Chacune d’elles a reçu ce vendredi un téléphone intelligent comportant l’application m’mawali.
    Pour la ministre des Droits et de l’Autonomisation des femmes, Hawa Béavogui, c’est un projet qui assure vraiment la résilience des femmes et renforce leur autonomisation. « Ce projet pourra amener progressivement à soutenir le lancement des start-ups.  J’ose espérer que ça va s’élargir sur un nombre important de femmes parce que nous sommes partis de 150, ce n’est pas rien, et dans les meilleurs délais, à moyen terme, nous allons parler d’un millier de femmes qui ont bénéficié de cette formation« , a-t-il indiqué.
    Dans son intervention, le Représentant Résident du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), Luc Grégoire, a affirmé que cette application a la particularité une innovation à la fois inclusive et appropriée aux femmes bénéficiaires.
     
    « Quand nous mettons l’accent sur la formation des femmes c’est pour accélérer la transformation positive de notre société« , a souligné le ministre des Télécommunications et de l’Economie numérique, Said Oumar Koulibaly, avant de promettre de contribuer à la promotion de l’entrepreneuriat féminin dans le numérique: « Je saisis cette opportunité pour réaffirmer ma ferme volonté et celle de mes collaborateurs de contribuer à travers la mission  qui est la nôtre à promouvoir l’entrepreneuriat des femmes dans le numérique pour un développement harmonieux et durable de notre pays. »
    Selon lui, 90% des 150 femmes bénéficiaires sont familiarisées aux téléphones intelligents et sont présentes sur les réseaux sociaux, et  99,3% d’entre elles « sont prêtes à utiliser l’application de gestion de trésorerie et de vente que nous venons de développer et de déployer.« 
    L’application m’mawali, dit-il, cadre parfaitement avec la vision du président Alpha Condé dont le mandat est consacré aux jeunes et aux femmes. « Elle permettra aux femmes entrepreneures guinéennes en général de gérer leurs revenus, leurs dépenses, leurs épargnes ainsi que leurs ventes « , dit-il.
    « Je tiens à souligner que cette application est entièrement développée par de jeunes développeurs guinéens pour des Guinéens et qu’elle évoluera en fonction des besoins et des évolutions technologiques« , a-t-il conclu.
    Pour rappel, la formation de ces femmes entrepreneures, s’inscrit dans  le cadre du projet Youth Connect for Women lancé en 2020 à Conakry.

    À LIRE AUSSI

    PUBLIREPORTAGE