Gestion des mairies : Cellou Dalein demande aux maires issus de l’UFDG d’être exemplaires

0
401
Cellou Dalein, UFDG

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a célébré la fête de Tabaski à Labé. A cette occasion, il s’est entretenu avec les maires élus de l’UFDG dans la région.

« Je les ai invités à une gestion rigoureuse des communes, une gestion responsable et transparente et je leur ai dit que l’UFDG attend d’eux une gestion exemplaire des communes. Il y va non seulement de leur honneur personnel mais de l’honneur de l’UFDG. Je leur ai dit que tous les militants de l’UFDG comptent sur eux. Il ne faut pas qu’ils entrent dans des magouilles comme on a l’habitude de connaître un peu partout dans la gestion des collectivités. Ensuite, je leur ai parlé des relations qu’ils doivent avoir avec les citoyens. Dès lors qu’ils sont élus, ils sont maires de tous les citoyens de leurs localités respectives, pas seulement pour ceux qui ont voté pour eux. Ils doivent se montrer neutres et impartiaux dans la gestion de leurs communes, veiller à l’équité, à la justice », a confié Cellou Dalein Diallo à ses militants lors de l’assemblée générale du parti tenu ce samedi 17 août.

Plus loin, le leader de l’UFDG dit avoir rappelé aux maires élus sous la bannière de son parti, qu’ils ne sont pas des fonctionnaires : « les préfets et sous-préfets sont des partenaires avec lesquels ils doivent travailler pour le développement, la sécurité et la prospérité des citoyens de leurs communautés (…). Ils sont dans l’opposition et doivent travailler avec les structures de l’UFDG pour s’opposer par exemple à la promotion du troisième mandat. S’ils sont invités à participer à une manifestation de la mouvance, ils doivent décliner. Je leur ai dit aussi qu’aucun citoyen n’a l’obligation ou le devoir de participer à une réception. Les élus ne sont pas obligés de mobiliser des citoyens pour participer à une réception. Il n’y pas d’obligation pour un citoyen à recevoir même le président de la République.  Vous avez l’obligation de payer les impôts, de respecter les lois mais aller à une réception d’une personnalité quelle qu’elle soit, n’est pas une obligation ».