Gouvernants face aux jeunes: le ministre Mouctar ouvre le bal

0
1088

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes, Mouctar Diallo a entamé ce vendredi 15 février une rencontre périodique entre les jeunes et les gouvernants. Cette première rencontre a commencé par les jeunes des cinq communes de la capitale. C’est la Maison des jeunes de Kaloum qui a servi de cadre à ce rendez-vous régulier. Outre les cadres de son cabinet, le ministre Mouctar Diallo avait à ses côtés ses partenaires notamment  le chef de la délégation de l’Union Européenne, l’Ambassadeur Josep Coll.

Devant un parterre de jeunes massivement mobilisés, le ministre Mouctar Diallo a rappelé que c’est une rencontre périodique et face-à-face qu’ils ont entreprise entre les jeunes et les gouvernants pour débattre sans tabou des sujets leur permettant d’interpeler directement leurs dirigeants.

D’après le ministre Diallo, c’est aussi une occasion pour les jeunes de poser toutes les questions ou d’exposer leurs préoccupations par rapport aux actions posées par le gouvernement tout en faisant des propositions. «C’est également une plateforme qui va permettre désormais aux dirigeants de venir rendre compte aux jeunes de ce qu’ils sont en train de faire au nom des guinéens et pour la Guinée», a-t-il fait savoir.

Dans la même logique, le ministre Mouctar Diallo a indiqué que c’est le début d’une série de séances de rencontre entre les jeunes et  les dirigeants et qui va s’entendre sur l’ensemble du pays voire hors du pays. «C’est une manière de permettre aux  jeunes de Guinée de s’exprimer librement. Il sera aussi l’occasion d’évaluer la politique nationale de la jeunesse. Car, à chaque occasion, nous passerons à la loupe notre politique nationale de la jeunesse. Cela va nous permettre d’obtenir les résultats concrets  en vue d’améliorer notre politique publique de la jeunesse», a-t-il expliqué.

C’est encore une façon qui permettra aux partenaires du développement de toucher du doigt, dit-il,  les réalités des problèmes que traverse la jeunesse guinéenne. «A chaque rencontre, vous pouvez solliciter un ministre de la République auquel nous allons adresser une invitation pour qu’il vienne répondre à vos inquiétudes qui est aussi un exercice républicain», a-t-il promis.

Plus loin, Mouctar Diallo a souligné que cette initiative remonte de son passage sur la radio RFI dans l’émission «appel sur l’actualité » de Juan Gomez, le 27 septembre 2018, il y a quelques mois. A ses yeux, cette sortie médiatique a suscité  de l’engouement et a confirmé que les jeunes optent pour un dialogue direct avec les gouvernants sur leurs préoccupations et les débats de société.

«Depuis ce jour, j’ai lancé l’idée d’une institutionnalisation un programme de « rencontres périodiques entre les jeunes et les gouvernants » pour  échanger  sur les activités et  les perspectives du gouvernement en matière de jeunesse ainsi que  sur  les problèmes auxquels ils sont confrontés», a-t-il dit.